Les numéros de série des véhicules

identifier un véhicule à son numéro de série

Homologation

Chaque véhicule est doté de son propre VIN (Vehicle Identification Number). Ce numéro est apposé sur la plaque constructeur, située généralement à l'intérieur de l'autobus, à proximité du bas de la porte avant. Le numéro est également frappé sur le châssis. On le retrouve aussi sur l'étiquette de contrôle technique.

Ce numéro est unique et obéit à une structure normalisée au niveau mondial. Il est donc possible de connaître la marque, le modèle et même parfois l'année d'un véhicule simplement grâce à son numéro de série.

Structure d'un numéro de série : [333 666666 88888888]

Syntaxe

plaque

  • 333 : code constructeur
    (ex : VF6 pour RVI)
  • 666666 : descripteur
    (ex : PS09B4 pour un Agora S)
  • 88888888 : identificateur

Codes constructeurs (3 caractères)

Descripteurs (6 caractères)

Irisbus / Renault / Heuliez
Mercedes
SETRA
Van Hool

Ces listes de codes constructeurs et de descripteurs ne sont évidemment pas exhaustives.

Les VIN de certains constructeurs (Iveco, Volvo) possèdent un chiffre de contrôle. Il s'agit du dernier caractère du descripteur.

Identificateur (8 caractères)

L'identificateur comporte parfois des informations sur la génération de la motorisation du véhicule. Par exemple, la présence du chiffre 3, entouré de zéros au début de l'identificateur peut signifier que le véhicule est conforme aux normes Euro 3.

La réunion bout-à-bout de ces trois parties permet de former le VIN à 17 caractères. Il est présent notamment sur le certificat d'immatriculation du véhicule.

Pour aller plus loin…

Certains sites internet proposent des tableaux qui permettent d'identifier le modèle d'un véhicule à partir de son numéro de châssis.


A consulter également

Pour en savoir plus, consultez également les dossiers suivants sur le même thème :