Actualité :

TRANS'BUS vous propose l'actualité des transports urbains et de la mobilité partagée. Les archives sont disponibles mois par mois.

L'€uro et les transports urbains

Pièces Euro Depuis déjà plusieurs années, les entreprises de transports urbains se préparent à l'euro. Objectif : que l'arrivée de la nouvelle monnaie le 1er janvier 2002 ne soit pas un casse-tête pour les usagers et le personnel. Autorités organisatrices et exploitants se mobilisent à la veille de cette échéance historique.

Le changement de monnaie va en effet poser de nombreux problèmes. Les principes des ajustements tarifaires ont souvent déjà été fixés : l'exercice était délicat, les modifications devant aboutir à des montants unitaires simples, tout en ne mettant pas en péril l'équilibre financier des réseaux. On peut considérer que globalement, l'euro n'entraînera pas d'inflation dans le secteur. [brochure] La TAN vous simplifie l'euro

  • A Nantes les tarifs ont été arrondis par le bas : suppression de la deuxième décimale. Le ticket passe de 1,22 €uro (8 FRF) à 1,2 €uro.
  • A Lyon, les tarifs ont été révisés à la hausse : passage de 1,22 €uro (8 FRF) à 1,30 €uro soit 8,50 FRF. Arrondir les tarifs par le bas aurait occasionné une perte financière de 2 millions de francs par an.

Les principales difficultés sont à venir, notamment pendant la période de transition, du 1er janvier 2002 au 17 février 2002, où les conducteurs devront gérer une double caisse pour recevoir des paiements dans les deux monnaies. Ils pourront même éventuellement être amenés à encaisser des francs et à effectuer le rendu… en euros !

Pour simplifier la vie aux clients et à leurs conducteurs, certains réseaux commercialiseront le ticket unité au prix promotionnel d'1 €uro pendant la période de double circulation francs / €uros, après quoi le ticket repassera, après arrondi, à son prix habituel, c'est ce qui va se passer à Toulouse.

Convertisseur euro

De nombreux exploitants éditent des fascicules expliquant l'€uro et ces conséquences sur la grille tarifaire. Certains réseaux vont même jusqu'à distribuer des convertisseurs francs / €uros à destination de leur clientèle la plus fragile. La photo ci-contre montre le convertisseur du réseau Alto (Alençon).

En revanche, les conducteurs des bus de Châteauroux, d'Issoudun et de Vitré n'auront pas de problèmes de double encaisse le 1er janvier avec le passage à la monnaie unique, car ces réseaux ont instauré… la gratuité ! Un excellent moyen de s'affranchir de toutes les difficultés de gestion de la monnaie dans les véhicules.

Nouveau site : Nice (Sunbus)

Bus au gaz de Nice

Le réseau Sunbus (exploité en majorité par des entreprises du groupe Connex) vient de mettre en ligne son site internet.

Translohr à Clermont-Ferrand

Photo Translohr C'est le constructeur alsacien Lohr Industrie qui a été retenu pour la ligne de "tramway" de Clermont-Ferrand. Le véhicule choisi est le Translohr, un "tram sur pneus", doté de pneumatiques XZA Energy 385/65 R 22,5 développés par Michelin. La ligne doit afficher une vitesse commerciale de 22 km/h. Les véhicules seront des STE3, réversibles (2 postes de conduite, une à chaque extrémité), d'une longueur de 32 mètres en 3 modules et d'une capacité annoncée de 210 personnes. Le guidage s'effectue par un seul rail central, à l'aide de deux galets disposés en V. Clermont-Ferrand est la première ville à avoir choisi officiellement le Translohr.

Tramway de Nancy, pour janvier ?

Tramway sur pneu : Nancy

Le "tram sur pneu" de Nancy est actuellement dans sa phase de marche à blanc, avec des fréquences réelles. Les pannes sont de plus en plus espacées, et de plus en plus mineures. On s'avancerait donc vers une remise en service mi-janvier.
Toutefois, les conducteurs menacent d'utiliser à nouveau leur droit de retrait. En effet, une de leurs revendications n'a pas été satisfaite : la modification de poste de conduite pour améliorer la visibilité depuis le poste de conduite.
A ce jour, seule 1 rame sur les 21 nécessaires à l'exploitation de la ligne 1 a fait l'objet de modifications.
Les chauffeurs ont pour eux le rapport du LATTS (Laboratoire techniques, Territoires et Sociétés) de Marne-la-Vallée. Ce rapport a été préparé à la demande du CHSCT (Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) de la CGFTE.

Heuliez GX 317 Euro 3 à Orléans

GX 317 Euro 3 / Photo : Yves Le Chanu

La SEMTAO a commandé 11 autobus standard Heuliez GX 317 Euro 3. Les premiers viennent d'être livrés. A la différence des GX 317 acquis précédemment par la SEMTAO, les Euro 3 bénéficient d'un plancher bas sans marche sur toute la longueur (avec toutefois un léger dénivelé sur le pont arrière), de sièges assis/debout sur la plateforme centrale et d'un poste de conduite VDO, l'autobus étant multiplexé.

Toulouse : situation du réseau

logo SEMVAT 30 bus en provenance de la RATP sont mis progressivement sur le réseau après équipement en liaison radio et valideurs.
Ces véhicules permettent à la ligne 1 de redémarrer le 24 décembre 2001, en horaires "vacances". De plus le 17 décembre la ligne 3 passe d'horaires "dimanche" en horaires "vacances".
Depuis le 21 Septembre, 10 lignes, sur les 13 qui avaient été interrompues, ont pu être rétablies.
Au 24 décembre, 52 lignes sur 55 fonctionneront.

Agora Line Vivabus à la STRAV (Connex)

La STRAV, installée à Brunoy (dans l'Essonne), vient de recevoir 8 autobus Renault Agora Line dont 3 aménagés Vivabus.
Rappelons que Vivabus est un concept d'aménagement intérieur des véhicules développé par le carrossier SAFRA et le groupe de transport de personnes Connex.

Gratuité du réseau de bus à Châteauroux

Depuis le samedi 22 décembre, le réseau de transports en commun de Châteauroux est gratuit. Ce réseau est géré par le groupe de transport de personnes Keolis, pour qui le réseau "Châteauroux bus" devient un laboratoire.

Actuellement, le réseau transporte annuellement 1,6 million de passagers. Avec la gratuité, ce chiffre pourrait doubler. Les recettes annuelles sont de 2,6 millions de francs par an. La disparition de ces revenus sera compensée par la hausse du versement transport. Le réseau sera réorganisé en avril prochain.