Petits trains routiers

Pour faire découvrir une ville ou un site touristique, rien de tel qu'un véhicule de transport en commun, mais pas n'importe lequel, un petit train routier ! Depuis des décennies, ces petits trains sont visibles dans les zones touristiques. Il y en a dans toute la France, de Paris à Arcachon en passant par Ajaccio. Ils circulent aussi bien sur la voie publique qu'à l'intérieur de sites touristiques ou pour des prestations événementielles. Composé d'un tracteur et de plusieurs remorques, ces véhicules circulent à faible allure pour faire profiter du paysage à leurs passagers.

Petit train à Dieppe
Petit train touristique Akval Far West à Dieppe.

Services touristiques

L'exploitation de ces services nécessite souvent d'avoir un emplacement réservé pour stationner le petit train.

Stationnement petit train
Emplacement réservé au petit train touristique à Bordeaux.

La commercialisation est assurée soit directement à bord, soit via les offices de tourisme. Il est parfois possible d'acheter les billets directement en ligne.

Ces véhicules sont généralement utilisés pour des tours de ville. Dans les communes classées "stations de tourimes", l'usage peut être différent. Ainsi, quelques petits-trains circulent dans des stations de ski où ils servent de skibus (ex : Les Gets) et sur le littoral, certains petits-trains effectuent des services de transport urbain (ex : Argelès-sur-Mer et Saint-Cyprien).

Des véhicules spécifiques

Un petit train est composé d'une locomotive qui peut tracter jusqu'à 3 wagons. Chaque élément est immatriculé séparément. Leur conduite nécessite le permis D. Une visite technique annuelle est obligatoire.

Petit train à Sète
Petit train routier Dotto HD 280 TDI à Sète.

Une locomotive…

Généralement les locomotives sont équipées d'un moteur diesel. Quelques locomotives fonctionnent au GNV, comme à Chambéry et Grenoble. Il existe également quelques modèles électriques, on en trouve sur l'Ile d'Yeu, à Colmar et à Carcassonne depuis début 2018.

Les locomotives sont classifiées en quatre catégories, qui désignent le pourcentage de dénivelé qu'elles sont autorisées à gravir : pente jusqu'à 5% (pour la catégorie 1) et jusqu'à 20% (pour la catégorie 4).

Certains véhicules ont un design totalement différent du style classique.

Petit train à Chartres
Petit train Deltrain Delga devant la cathédrale de Chartres.

… jusqu'à 3 remorques

Les constructeurs proposent plusieurs types de wagons, ouverts ou fermés.

Les commentaires sont diffusés via des hauts-parleurs ou via un système d'écoute à la place.

Ils peuvent servir de support publicitaire : panneaux en toiture, pelliculage latéral.

Une profession structurée

Les exploitants sont regroupés via le Syndicat des Entreprises de Petits Trains Routiers (SEPTR) et l'Union Françaises des Exploitants de Petits Trains Touristiques (UFETTR). Ces entreprises doivent être inscrites au registre des transporteurs de personnes.

Dans certaines villes, l'exploitation est assurée par l'opérateur de transport public ou par des transporteurs privés. Ainsi, Keolis Oise et Keolis Touraine exploitent respectivement les petits trains de Chantilly et de Loches.

A Strasbourg, le minitrain a longtemps été exploité par la CTS avant d'être repris en mars 2015 par la Société Alsacienne d'Animation Touristique.

Achat et location

Plusieurs sociétés commercialisent des petits trains aux sociétés qui les exploitent. Le fabricant le plus connu est la société italienne Dotto Trains. En France, ces véhicules sont commercialisés par Prat. L'autre acteur est STS Fun Train, une entreprise autrichienne.

Quelques entreprises sont spécialisées dans la location de ce type de matériel. En Ile-de-France, la SFAPA possède un parc de 12 petits trains. Louer peut être une bonne solution lorsque l'activité est saisonnière.


Merci à Anthony pour les précisions apportées au contenu de ce dossier.

Partager cet dossier :