Renault Master City Bus H2-Tech

En novembre 2021, Hyvia et PVI ont présenté le minibus Renault Master City Bus H2-Tech. Ce minibus est alimenté par de l'hydrogène stocké à 350 bars dans des réservoirs positionnés en toiture. La pile à combustible de 30 kW alimente une batterie de traction de 33 kWh. La traction est effectuée avec un moteur électrique de 57 kW. L'énergie générée par le freinage est récupérée. Le rechargement en hydrogène (6,4 kg) s'effectue en 5 minutes, la prise est située à droite de la porte du conducteur.

Renault Master City Bus H2 Tech
Minibus Renault Master City Bus H2 Tech

Ce minibus a été développé en partenariat avec Promech Technologies, une filiale de Woodall Nicholson Group.

Production

Le véhicule, de type Master L3H3, est construit dans l'usine Renault à Batilly (SOVAB), sur la chaîne de production du Master. Il est livré sans moteur à PVI (Gretz-Armainvilliers, Seine-et-Marne) qui installe l'équipement électrique et hydrogène conçu par Hyvia, la coentreprise entre Renault et Plug Power. Le véhicule est ensuite aménagé au Royaume-Uni par le carrossier anglais Mellor Coachcraft, puis revient en France chez PVI pour être livré.

Les passagers montent et descendent par la porte coulissante latérale électrique double fournie par la société espagnole Masats. Une palette située dans le plancher, dépliable manuellement, permet l'accès à bord d'un usager en fauteuil roulant. En option, la palette peut être remplacée par une rampe électrique. À l'intérieur, le plancher est totalement plat. Le véhicule peut transporter jusqu'à 15 passagers, il est équipé de 9 sièges. Ce minibus est doté d'un chauffage électrique et, en option, d'une climatisation électrique pour les passagers.

Diffusion

Hyvia expose régulièrement le prototype du City Bus H2-Tech dans des salons, comme à IAA Transportation en Allemagne en septembre 2022, mais aussi au Mondial de l'Auto à Paris en octobre 2022.

En France, ce véhicule sera distribué par PVI. À l'étranger, des distributeurs ont été retenus, Mellor (Suède, Norvège et Finlande), Tribus (Allemagne, Pays-Bas, Danemark, Belgique et Luxembourg) et QiBUS s.r.l. (Italie).

Les premières livraisons devraient intervenir en 2023, après l'homologation du véhicule.

La société de location de véhicules de transport en commun de personnes B.E. Green a commandé un minibus de ce type. Un autre exemplaire est destiné à RATP Dev. Aux Pays-Bas, Stroomlijn BV devrait également tester un City Bus H2-Tech. Enfin, Milla, spécialiste français des véhicules autonomes fait aussi partie des clients pilotes.


Fiche technique