Karosa / Irisbus Récréo

Commercialisé par Renault V.I. sous le nom Récréo, l'autocar Karosa C935 (type C51034) est assemblé dans l'usine Karosa de Vysoké Mýto, en République tchèque. Ce modèle a été lancé mi-1997. Il s'agit d'un autocar scolaire de 11,347 m, offrant 49 places assises pour les passagers. Le rachat de Karosa permet donc à RVI de proposer un autocar scolaire meilleur marché que le Renault Tracer Liberto.

Karosa Récréo
Karosa Récréo de 1998

Le moteur est un RVI MIHR 06.20.45 associé à une boîte de vitesses Praga 5P115.

L'autocar offre un niveau d'équipement limité au strict nécessaire : le dossier des sièges est fixe, il n'y a pas de racks à bagages à l'intérieur et les soutes se verrouillent avec une clé carrée.

Karosa Récréo
Vue arrière d'un Karosa de première génération du groupe Verney, avec caméra de recul

Fin 1999, le véhicule est modifié : la face arrière est désormais droite, ce qui porte la capacité maximale à 55 passagers.

Karosa Récréo
Vue arrière d'un Karosa de 2000, deuxième génération (avec rideaux en option)

Récréo rendra possible la modernisation du parc d'autocars scolaires, composé alors de nombreux S 53, par un véhicule plus moderne, équipé de roues arrières jumelées, de l'ABR, de l'ASR…

Il aura été l'autocar scolaire le plus diffusé en France (542 immatriculations en 2000).

Irisbus : de Renault à Iveco

En 2001, suite à la reprise de l'activité bus et cars de RVI par Iveco, le monogramme Karosa et le losange Renault disparaissent, remplacés par le dauphin Irisbus. De nombreuses modifications sont apportées au Récréo. L'autocar est rallongé, il mesure désormais 12 mètres et peut transporter 59 passagers. Le moteur RVI est remplacé par un moteur Iveco Cursor 8 (F2B), de 228 kW, conforme à la norme Euro 3. En plus de la boîte de vitesses Praga, une boîte ZF 6S est proposée. Le code technique du Récréo devient C955 (type C51071).

Karosa Récréo
Karosa Récréo avec logo Irisbus, en cours de préparation par un concessionnaire

A l'arrière, les mentions Irisbus et Renault sont affichées.

Karosa Récréo
Les monogrammes Irisbus et Renault cohabitent à l'arrière de ce Récréo 12 du réseau Penn-ar-Bed

Le modèle évolue régulièrement chaque année, on passe du vitrage sur joints à des vitres collées.

Karosa Récréo
Récréo 12 avec vitres latérales collées

La marque Renault disparaît, puis est ensuite remplacée par Iveco (sur le capot moteur) en 2006.

De 59 à 63 places

En 2003, l'autorisation des autocars de grande longueur permet la création d'une version allongée à 12,8 m (C51077). Le Récréo peut alors transporter jusqu'à 63 passagers.

Karosa Récréo 12,8
Récréo 12,8 de Keolis Armor : empattement plus long que sur le Récréo 12

Options

Le catalogue des options est très réduit. Certains modèles ont été équipés de la climatisation.

Karosa Récréo 12
Récréo 12 de la mairie de Grimaud : climatisation, rideaux et enjoliveurs de roues.

Les transporteurs qui souhaitent un véhicule avec un niveau d'équipement supérieur peuvent opter pour l'Irisbus Axer.

Une large diffusion

Autocar star des circuits scolaires, quelques transporteurs vont néanmoins exploiter ce véhicule sur des lignes régulières, notamment en Ile-de-France.

Sans ceintures, les premiers Karosa à moteur Renault sont réformés. Robustent, ils connaissent souvent une deuxième vie dans les pays de l'est.

Fin 2006, il est remplacé par le New Récréo, dérivé de l'autocar de ligne Crossway.