Renault Tracer

Le Renault V.I. Tracer est un autocar polyvalent qui a remplacé le S 53. Les faces avant et arrière sont monobloc. Le grand pare-brise est surmonté d'un emplacement pour l'affichage de la destination. Le Tracer a été commercialisé de 1991 à 2002, sous les types R332A1 et R332A3.

RVI Tracer
Tracer de la STAO, en livrée Tourisme Verney

Propulsion

Le moteur diesel MIHR 06.20.45 est installé dans l'empattement, comme sur le S53. La motorisation est modifiée en 1998 pour passer la norme Euro 2.

Le véhicule est équipé d'une boîte de vitesses ménanique à 6 rapports ou d'une boîte automatique Voith D.864.

RVI Tracer
Tracer de l'Armée de Terre équipé d'une climatisation Konvekta

Accès et capacités

Plusieurs types de portes existent, toutes à commande pneumatique :

La version de base possède 57 places assises.

Pour les bagages, il dispose de 5 soutes : 3 côté gauche, 1 côté droit et un coffre à l'arrière.

Equipements

A l'avant, les projecteurs antibrouillards sont en option.

Pour effectuer des lignes régulières

Les autocars destinés aux lignes régulières sont équipés de boutons de demande d'arrêt. Le poste de conduite peut être complété avec un poste de recette pour l'appareil de billeterie et pour la caisse du conducteur. A l'avant, l'emplacement pour la destination peut accueillir une girouette électronique ou à film.

Climatisation

Les vitres à ouverture basculante en partie haute (jusqu'à 11) ne suffisent pas toujours à rafraichir l'habitacle. RVI a donc proposé plusieurs systèmes de climatisation : Konvekta en toiture ou Hispacold intégrée.

En 1994, la face arrière est légèrement modifiée.

Tracer Liberto

Suite à l'arrêt de commercialisation du S 53 RX, RVI étudie une version plus économique du Tracer : le Liberto. La base est la même, mais avec en moins : les racks à bagage intérieurs, les rideaux, les soutes, les coins de pare-chocs à l'avant. A l'arrière, des rappels de clignotant sont ajoutés en partie haute.

Comme sur son prédécesseur, le vitrage est monté sur joints (et non collé). Certaines vitres peuvent être équipés d'une ouverture basculante en partie supérieure.

RVI Tracer Liberto
Tracer Liberto, avec portes à vantail simple

Tracer autobus

Le Tracer homologué autobus (type R332B1) est la version la plus rare. Sa large porte double médiane permet aux passagers de desendre plus rapidement. Il possède une petite plate forme face à cette porte. C'est le successeur du S 105 RX.

RVI Tracer autobus
Tracer autobus de la Citram Aquitaine

La plupart des Tracer autobus vont circuler en Ile-de-France (CIF, CSO et SAVAC).

Clients

Du transport scolaire à la ligne TER, on a retrouvé des Tracer dans tous types d'exploitations. Etat, collectivités et transporteurs seront clients de RVI pour le Tracer. La défense, avec essentiellement l'Armée de Terre, mais également l'Armée de l'Air, la Gendarmerie et la Marine. Le groupe Verney sera fidèle au Tracer du début à la fin, certains seront mêmes livrés aux couleurs Tourisme Verney. Le groupe VIA-GTI aura commandé des Tracer dans toutes ses versions pour ses filiales. Enfin, en Ile-de-France, de nombreux Tracer ont circulé en banlieue sur les réseaux Optile (chez CFTA, CGEA, CIF, Marne-et-Morin, Darche-Gros, STA…).

Le dernier Tracer a été livré en avril 2002 à Marne-et-Morin (en version Liberto). Au total, 5 435 Tracer auront été produits par l'usine d'Annonay.

Toutefois, à l'export le Tracer n'aura pas connu un grand succès, on note quelques exemplaires au Bénélux.

Le Tracer est remplacé par l'autocar Arès.