Mercedes-Benz eCitaro

Mercedes-Benz a présenté son autobus électrique eCitaro en 2018.

Mercedes-Benz eCitaro
Mercedes-Benz eCitaro de démonstration.

Le eCitaro est assemblé en Allemagne, il existe en version avec 2 ou 3 portes. Ce bus est équipé d'un essieu arrière ZF AxTrax (AVE 130).

L'énergie est stockée dans 6 à 10 packs de batteries, dont 4 situés à l'arrière du bus et jusqu'à 6 positionnés sur le toit. Cet autobus électrique est disponible avec deux technologies de batteries.

Les batteries lithium-ion sont fournies par la société Akasol. Cette entreprise allemande a été rachetée en février 2022 par le groupe américain BorgWarner. Les batteries lithium-ion NMC2 (nickel-manganèse-cobalt) sont remplacées par la nouvelle génération NMC3 à partir de fin 2022. L'équipement maximal est de 588 kWh (98 kWh par pack). Ces nouvelles batteries ont également une plus longue durée de vie (huit ans ou plus). La charge lente est à privilégier, il est alors possible d'effectuer environ 4 000 cycles de charge.

Le eCitaro est aussi proposé avec les batteries solides de type LMP produites par Bolloré.

En option, il peut être rechargé par un pantographe.

À bord, le chauffage peut être obtenu avec une pompe à chaleur.

En mai 2024, Daimler Buses et BMZ Pologne ont conclu un partenariat stratégique pour le développement de la génération de batteries NMC4. Ces batteries auront plus d'autonomie et une durée de vie allongée que celles de la génération NMC3. Daimler Buses va équiper ses véhicules de batteries NMC4 à partir du milieu de la décennie.

Production

Lancé en 2018, le eCitaro est produit en Allemagne dans l'usine de Mannheim. Le premier eCitaro produit par Daimler Buses France est sorti de la chaîne de production de Ligny-en-Barrois en juin 2024. Les lignes de production ont été transformées pour une production mixte des modèles diesel (Citaro) et électrique (eCitaro). Des équipements permettent le levage des batteries et leur positionnement sur le pavillon des bus.

Diffusion

Depuis mai 2019, un autobus de démonstration appartenant à Evobus France effectue des essais dans de nombreux réseaux : Metz, Perpignan, Orléans, Brest…

Trois eCitaro ont été livrés en novembre 2019 à Transdev Alpes-Maritimes. Ils circulent depuis le 28 novembre sur une navette entre les terminaux et les parkings de l'aéroport Nice Côte d'Azur.

En septembre 2020, Rennes a commandé 33 eCitaro de 12 mètres et 59 eCitaro articulés. Les premiers exemplaires sont arrivés en mars 2022. Ils sont équipés de caméras en remplacement des rétroviseurs.

Depuis la rentrée 2021, des eCitaro circulent sur le réseau Astuce de la Métropole Rouen Normandie.

En janvier 2022, les Autocars Resalp ont mis en service 5 eCitaro sur la station des 2 Alpes.

En mars 2022, Brest Métropole a réceptionné deux eCitaro pour son réseau de transport public Bibus.

Mercedes-Benz eCitaro Bibus
Mercedes-Benz eCitaro sur la ligne 3 du réseau Bibus.

En 2023, des eCitaro ont été mis en service sur le réseau Txik Txak.

eCitaro avec prolongateur d'autonomie à hydrogène

Depuis 2023, le eCitaro est disponible avec un prolongateur d'autonomie fonctionnant à l'hydrogène compressé à 350 bars alimentant une pile à combustible TFCM (Toyota Fuel Cell Module) de 60 kW.

Mercedes-Benz eCitaro fuel cell
Mercedes-Benz eCitaro avec prolongateur d'autonomie à hydrogène au Busworld Europe 2023.

Ainsi équipé, le eCitaro peut parcourir environ 400 kilomètres dans sa version standard et 350 kilomètres en version articulée.


Fiche technique


Photos

Cliquez pour agrandir. Ces photos sont issues de la photothèque transbus.org.