Bus électriques

Oréos 22 à Bordeaux
Ancien minibus Oréos 22 à Bordeaux (Allée d'Orléans) - Photo : TRANS'BUS

Silencieux et non polluants localement, les bus électriques ont des avantages sur leurs homologues diesel.

Le développement des bus électriques en France a été accéléré par l'opération "100 bus électriques" lancée le 30 septembre 2004 par l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME). L'ADEME a financé 20 % du surcoût par rapport aux bus thermiques équivalents (soit 15 000 à 30 000 euros). EDF, le Gart (Groupement des autorités responsables des transports) et l'UTP (Union des transports publics) sont partenaires de l'opération.

A l'issue de cette opération, seuls 70 minibus électriques ont été mis en service, correspondant à la réalisation de 18 projets.

Situation actuelle

Dans les années 90, Chambéry exploitait un minibus électrique sur base Renault Master (Citel).

A Nantes, un Gruau Microbus électrique a été testé pendant plusieurs mois.

Cinq midibus Europolis électriques circulent depuis 2004 à Lyon. Ces bus ont été réformés en 2015.

Deux Oréos 55 E ont roulé à St-Nazaire et à Morzine-Avoriaz (revendu pour pièces à la RATP).

Environ 50 navettes électriques Oréos 22 circulent dans plusieurs villes. Ces minibus sont progressivement remplacés par de nouveaux véhicules.

Paris : Montmartobus

10 midibus électriques Gépébus Oréos 55 E circulent sur le Montmartobus à Paris depuis 1999. En 2016, ils ont été remplacés par des Oréos 4X.

Parc des bus électriques en France

A ce jour, il s'agit essentiellement de minibus électriques.

  • Arras : 6 Bluebus 22
  • Arcachon (ého!, inauguré le 21 juin 2003, 8 Oréos 22, 4 Zeus)
  • Argenteuil : 7 à 9 bus Ebusco en commande pour Transdev
  • Amiens (4 minibus, tous revendus ou réformés, remplacés par 4 Bluebus) ; 43 bus électriques en 2019 (31 162 800 Euros HT)
  • Avignon (2 Oréos 22)
  • Bayonne (5 Oréos 22 depuis décembre 2003, remplacés par 5 Bluebus)
  • Beauvais (commande de 2 BYD le 28/12/2017 : 860 172 Euros HT)
  • Bordeaux (6 Oréos 22, tracé de 5,5 km parcouru en 50 min à 1 h, fréquence : 10 à 12 minutes ; 3 Bluebus de location, remplacés par 5 Zeus en mars 2015)
  • Brive-la-Gaillarde : 3 Bluebus 22
  • Cannes (4 Oréos 22 sur É-lo, un circuit de 4 km, fréquence de 10 min, depuis octobre 2003, vendus à Fréjus en 2009 : arrivée de Bluebus 22 en 2017)
  • Chalon-sur-Saône (4 Oréos 2X)
  • Chamonix Mont-Blanc (2 Bluebus)
  • Château-du-Loir (1 Bluebus)
  • Cormeilles-en-Parisis (1 Oréos 2X)
  • Coulommiers (1 Oréos 4X)
  • Dijon (5 Bluebus, stationnés dans un dépôt situé au centre-ville)
  • Epinal (1 Bluebus)
  • Fréjus (6 Oréos 22)
  • Gravelines CNPE EDF (1 Oréos 22)
  • Grenoble - CEA (3 Bluebus)
  • Ile de Ré (2 Oréos 2X et d'autres loués pour la période estivale : Aptineo, Oréos 4X…)
  • La Rochelle (3 Oréos 22, 1 Oréos 4X) - commande de 3 GX337 par Transdev pour la ligne 14 en 10/2017
  • Langres (1 Oréos 22, revendu)
  • Laval (1 Bluebus)
  • Le Mont-Saint-Michel (2 Bluebus)
  • Le Puy-en-Velay : 3 Bluebus 22
  • Le Touquet-Paris-Plage (2 Oréos 22)
  • Le Havre : commande de 3 bus électriques en 11/2016
  • Lunéville (1 Oréos 2X)
  • Lyon (5 Europolis)
  • Marseille (4 Bluebus de location, 6 Irizar i2e)
  • Maubeuge (2 Oréos 22)
  • Mulhouse (2 Bluebus) + commande de 5 GX337 Elec en 01/2018
  • Nice (1 Alé EL, revendu)
  • Notre-Dame-de-Gravenchon (1 Oréos 2X)
  • Orléans (8 Oréos 2X)
  • Paris (10 Oréos 55, 6 Oréos 2X, 9 Bluebus 22, 48 Bluebus 12, 6 Zeus ; commande d'environ 40 GX 337 Elec et 40 Bluebus 12 en 03/2018)
  • Pau (2 Bluebus de location)
  • Périgueux (1 Oréos 2X)
  • Provins (1 Oréos 2X)
  • Rambouillet (2 Bluebus)
  • Reims (2 Bluebus)
  • Rochefort (1 Zeus)
  • Rouen : marché de 2 bus (+4 en option) attribué à DCG en 10/2017
  • Saint-Pierre (974) (8 Bluebus)
  • Salon-de-Provence (2 Oréos 2X)
  • Sète : 2 Solaris 8.9 electric (commandés en 05/2017)
  • Tarbes (2 Oréos 22, 3 Bluebus)
  • Toulouse (5 Oréos 22 depuis décembre 2003, remplacé par 10 Zeus en 2014)
  • Tours (1 Oréos 22 : L'Électron, inauguré le 5 avril 2003, réformé ; 4 Bluebus)
  • Valence (appel d'offres pour 12 bus électriques en 02/2018)
  • Valenciennes (2 Oréos 22)
  • Vichy : commande de 4 Bluebus 12 par Transdev
  • Faure (1 Oréos 4X)
  • B.E. green (3 Zeus, Oréos 2X, Oréos 4X, Aptineo LE)
  • Bluestation (plus de 11 Bluebus)
  • VFD (2 Oréos 4X)

Location

La société privée B.E. green possède un parc de minibus électriques qui circulent sur des navettes privées en Ile-de-France et qui peuvent être loués. On retrouve ces minibus sur l'Ile-de-Ré en période estivale.

Bluestation assure des navettes privées en Ile-de-France avec des Bluebus.

Technologies de rechargement

Changement de batteries en cours de journée

Lorsque l'autonomie n'est pas suffisante pour assurer une journée complète, certains véhicules permettent le remplacement des batteries en cours de journée.

Batterie Oréos 22
L'Oréos 22 possède 2 jeux de batteries, leur échange est nécessaire en milieu de journée pour assurée une exploitation une journée complète. - Photo : Olivier MEYER

Cette solution est très contraignante car elle nécessite une logistique (manipulation des batteries) et des infrastructures de charge.

Avec l'amélioration des batteries, les constructeurs peuvent proposer des véhicules pouvant assurer une journée complète d'exploitation.

Rechargement au terminus

L'utilisation du temps de battement au terminus pour recharger les batteries est la solution retenue par le midibus Oréos 55E.

Rechargement Oréos 55E
Rechargement d'un Oréos 55E au terminus de la ligne Montmartrobus pour prolonger l'autonomie

Cette technique reste contraignante car la connexion du câble de recharge doit être faite manuellement et la recharge reste lente.

Rechargement en ligne

Les solutions de rechargement des autobus électriques sont en train d'évoluer. Il devient possible de recharger rapidement les batteries ou les supercapacités à certains arrêts ou au terminus.

PVI expérimente WATT System, une technologie permettant une recharge rapide des supercapacités. Ainsi, il sera possible de mettre en oeuvre des bus électriques standard ou articulés. Un GX 327 équipé de ce système circule sur l'aéroport de Nice.

Bolloré produit un système similaire pour son Bluetram.

Les industriels ABB et Siemens proposent des systèmes de charge pour les constructeurs.

Volvo 7900 Electric
Volvo 7900 Electric avec pantographe pour rechargement Siemens eBus

Avec ces nouvelles technologies, il n'est donc plus nécessaire de brancher un câble pour recharger le bus !

De plus, ces systèmes permettent de diminuer le poids des batteries embarquées, ce qui permet d'avoir des véhicules moins lourds et pouvant transporter plus de passagers.

Plusieurs industriels se sont regroupés pour définir la norme OppCharge : rechargement par pantographe inversé.

Bus électriques en vente

Il y a quelques annéees, les autobus électriques étaient surtout des minibus et midibus. Le poids des batteries rendait difficile la conception d'autobus standards électriques. Désormais, les constructeurs commencent à commercialiser des autobus électriques de 12 mètres. Il n'existe pas encore d'autobus articulés électrique en service.

Europolis électrique à Lyon
Europolis électrique à Lyon (réformé en 2014) - Photo : Olivier MEYER

Liste des véhicules électriques actuellement commercialisés et ayant au moins un exemplaire en circulation en France :

Minibus
Bolloré Bluebus 22
BredaMenarinibus ZEUS M 200 E
Gépébus Oréos 2X
Midibus
Gépébus Oréos 4X
Rampini Alé EL
Solaris 8.9 electric
Bus standard
BYD
Ebusco
Irizar i2e
Heuliez GX 337 Elec (prototype présenté fin novembre 2015)
Bluebus 12 mètres (prototype présenté début décembre 2015)
Solaris Urbino électrique
Yutong E12 LF (3 bus en démonstration par DCG)
NTL Aptis (démo RATP et Keolis Vélizy)
Bus articulés
Bluebus a un projet avec la métropole de Rennes

D'autres constructeurs proposent des véhicules électriques (Solaris, Volvo…). Les constructeurs MAN et Mercedes-Benz devraient proposer des bus électriques dans les années à venir.

Depuis 2015, la RATP teste plusieurs modèles de bus électriques dans le cadre d'une expérimentation. A Lyon le SYTRAL a démarré en juin 2016 des essais de 7 modèles différents.

Liens


A consulter également

Pour en savoir plus, consultez également les dossiers suivants sur le même thème :

Partager cet dossier :

Dernières actualités sur ce sujet


Photos

[photo du mois]
Alstom NTL Aptis
[photo du mois]
Ebusco Transdev
[photo du mois]
BredaMenarinibus Zeus
[photo du mois]
Gépébus Oréos 55 E
[photo]
GEPEBUS OREOS 2X - B.E. Green

Cliquez pour agrandir. Ces photos sont issues de l'actualité et de la photothèque TRANS'BUS.