Renault FR1

RVI lance le programme FR1 pour proposer un autocar de tourisme suite à la fusion entre Berliet et Saviem.

Après la réalisation de plusieurs prototypes, les premiers modèles de série (SFR110) sont lancés en 1984. L'autocar est résolument moderne, mais il va connaître des débuts difficiles, avant le lancement d'une nouvelle version en 1988 (SFR112).

En 1984, le FR1 est lancé avec les versions suivantes :

- Longueur Places assises Volume des soutes
FR1 GT111,995 m50 places9,7 m3
FR1 GT211,381 m46 places8,4 m3
FR1 T111,995 m51 places9,7 m3
FR1 T211,381 m47 places8,4 m3
FR1 T310,617 m43 places7,7 m3
FR1 E111,995 m55 places9,7 m3
FR1 E211,381 m51 places9,3 m3
RVI FR1
FR1 de Mallet : deux portes louvoyantes et soutes à ouverture par pantographes. A l'intérieur : vidéo, toilettes et siège guide.

Les FR1 de première génération sont reconnaissables à leur grille de ventilation à fentes verticales à l'arrière gauche, et à la grille horizontale sur le capot moteur.

RVI FR1
FR1 de Mallet : trois grandes soutes sont accessibles côté gauche.

Les modèles climatisés possèdent une grille située entre le ventilateur du moteur et l'essieu arrière.

En 1994, la gamme est rationnalisée, avec les versions :

RVI FR1
FR1 M340 de la SEMAAAS.

La seconde génération se distingue par ses grilles à fentes horizontales et à la grille carrée sur l'arrière, surmontée du monogramme Renault.

RVI FR1 Armée de Terre
FR1 E de l'Armée de Terre : rétroviseurs simples, pas de climatisation, vitrage à ouverture basculante.

Le FR1 est équipé d'une porte pour le conducteur. Pour les passagers, plusieurs dispositions de portes sont proposées pour le FR1. Quelques rares exemplaires seront équipés d'une porte battante à l'arrière.

RVI FR1 Air France
FR1 TE des cars Air France : porte arrière dans le porte-à-faux, pour maximiser le volume de soutes.

Diffusion

Le FR1 s'est imposé comme un autocar incontournable dans les parcs des transporteurs. Le champ d'utilisation du FR1 sera très vaste : tourisme, ligne régionale, liaison vers des aéroports… En seconde carrière, déclassés ou revendus, la plupart des exemplaires seront affectés sur des circuits scolaires.

Mais le succès restera essentiellement français, le FR1 s'est peu exporté, malgré les tentatives de conception d'une variante pour le marché américain.

En 1997, l'autocar est restylé. Sa carrière se poursuit alors sous un autre nom : Iliade.