Actualité :

Chaque mois, TRANS'BUS vous propose l'actualité des transports urbains.

Ce mois-ci…

Nouveautés sur le réseau de Perpignan

minibus de Perpignan Le 30 mars, le réseau de Perpignan Méditerranée a introduit deux nouveautés : un système d'information voyageurs dans les bus et des nouveaux minibus sur la ligne d'hypercentre.

Le système d'information multimédia pour les voyageurs équipe six bus pour l'instant. Il affiche, sur deux écrans 17' installés à bord des bus, un plan de la ligne, le prochain arrêt, des informations en cas de déviation ainsi que des séquences vidéo (bandes annonces, manifestations sportives, publicités, vie locale...). La diffusion des messages est basée sur le positionnement GPS des véhicules : la reconnaissance d'un arrêt déclenche l'affichage visuel et l'annonce vocale du nom de l'arrêt (en français et en catalan).

La deuxième nouveauté concerne la mise en service de 2 minibus Gruau Microbus pour le service P'tit bus « Coeur de ville Coeur d'Agglo ». Cette ligne dessert des parkings et les principaux sites générateurs de déplacements situés dans le centre (administrations, commerces, gare routière...).

Partager cet article :

Colloque sur les bus à haut niveau de service

BHNS
Couloir bus, un premier pas vers le TCSP.

Fin décembre 2004, le CERTU a mis en place un groupe de travail regroupant le GART, l'UTP et l'INRETS pour développer en France le concept de Bus à Haut Niveau de Service. Il s'agit de proposer des solutions moins lourdes que le tramway, mais qui valorisent l'image du bus, comme cela se fait, par exemple, aux Etats-Unis et au Canada sous la forme de « Bus Rapid Transit ».
Les 27 et 28 mars 2006 a eu lieu à Evry un colloque dédié au BHNS. Les participants ont pu découvrir le site propre de 17 km du réseau TICE et découvrir, à travers des présentations, les différentes expériences en la matière qui existent en France et à l'étranger, aussi bien au niveau urbain que périurbain.

Partager cet article :

Préservation d'un Megabus par l'AMTUIR

Megabus préservé par l'AMTUIR
Photo : Alex. M.

La mise en service du tramway sur le réseau de transport en commun de l'agglomération de Bordeaux a chassé du service les 9 Megabus qui circulaient sur ce réseau. Les Megabus sont des autobus bi-articulés d'une capacité d'un peu plus de 200 voyageurs. Le réseau de Bordeaux était le seul à posséder en France ce type de véhicule.
L'association AMTUIR a préservé un exemplaire de cet autobus hors du commun. Le véhicule a rejoint fin mars, par ses propres moyens, la collection de véhicules préservés, située en région parisienne.

Partager cet article :

Charte de mise en accessibilité à Clermont-Ferrand

logo Vendredi 17 mars, la Charte de Mise en accessibilité du réseau urbain a été signée entre le SMTC (autorité organisatrice) et le Collectif Départemental pour l'Intégration des Personnes Handicapées. Le SMTC a été choisi par le PREDIT (programme national de recherche et d'innovation dans les transports) pour être site pilote en matière d'accessibilité. Cette charte concrétise donc les actions qui vont être menées sur 5 ans (2006-2010).
À l'automne 2006, la ligne de « tram » Translohr sera mise en service. Elle sera entièrement accessible, aussi bien au niveau des véhicules que des stations. Les bus seront tous progressivement équipés de palettes permettant un accès facile et les quais vont être mieux adaptés. Enfin, le réseau propose un service de transport des personnes handicapées, équipé de véhicules spécifiques, et dont l'exploitation repose sur la centrale de mobilité MooviCité.
Le réseau T2C souhaite donc progresser vers une accessibilité meilleure pour les usagers qu'ils soient ou non handicapés physiques.

Partager cet article :

Amélioration de la sécurité aux points d'arrêts scolaire

car scolaire, transport d'enfants Partant du constat que 80 % des accidents mortels de transport en commun interviennent à un point d'arrêt, le Centre Européen de Prévention des Risques (CEPR) a réalisé une étude sur 4 établissements scolaires "tests". Les situations ont été modélisées (cartographie des flux de dangers) et une description détaillée des sources de dangers, des cibles et des risques associés a été réalisée. Il en résulte que les accidents aux points d'arrêt sont spécifiques, avec plusieurs cas de figure : les collisions par un véhicule tiers croisant ou dépassant, et les chocs entre un élève et le car lui-même.
L'objectif est de proposer des actions préventives et des pistes d'amélioration.
Cette étude a permis au CEPR de développer un savoir-faire et un méthodologie spécifique autour de ces problématiques de sécurité et de prévention. Le CEPR propose donc désormais aux acteurs des transports scolaires (sociétés de transport, représentants des établissements scolaires, collectivités locales - conseil régional, conseil général, communauté d'agglomération...) de réaliser des analyses similaires afin de mettre en place des aménagements de sécurité.

Partager cet article :