Actualité :

Les archives des articles sur les transports urbains et la mobilité partagée sont disponibles mois par mois.

Lille : grève à Transpole

Les transports en commun de Lille ont été perturbés par une grève organisée par le syndicat FO et rejoint par la CFDT, fin décembre.

Les bus circulaient normalement mais la fréquence des tramways était réduite par rapport à la normale. Le trafic sur la ligne 2 du métro était complètement paralysé.
La grève visait à obtenir l'annulation de l'accord de réduction du temps de travail (RTT) à 34 heures et la revalorisation des salaires. Selon Léon Chalimon, secrétaire général de FO à Transpole, des salariés appartenant à la CGT se sont aussi joints au mouvement, qui a touché également "le PC bus et les contrôleurs". FO a demandé à l'inspection du travail de jouer les médiateurs pour trouver une issue au conflit, en l'absence de réponse de la direction.

Des HEULIEZ ACCESS'BUS GX 317 à la STRD (Dijon)

Le réseau de transport public de Dijon, exploité par la STRD (Société des Transports de la Région Dijonnaise), vient de commander des HEULIEZ ACCESS'BUS GX 317. Une petite révolution en soi car la collectivité était fidèle à Van Hool depuis des années.
Source Yannick ROCHET (depuis Besançon)

Le GNV à la STP (Poitiers)

Le 23 janvier 1998, la STP a reçu 2 bus au gaz naturel. Depuis, 20 autres sont venus s'ajouter portant ainsi le parc d'autobus GNV à 22 unités.
Ces autobus, 5 HEULIEZ GX 317 GNV et 17 RENAULT AGORA GAZ NATUREL sont remisés dans la partie non couverte du dépôt de Northamptom, à proximité de la station de compression. Il sont alimentés en carburant la nuit, automatiquement par série de 5 véhicules.
Les bus GNV remplacent les SC 10 vieillissants et sont affectés principalement sur les lignes 4 et 9, les deux premières lignes de bus en France à fonctionner uniquement au gaz naturel pour véhicule.
Si l'expérience est concluante le parc sera porté à 40 autobus d'ici 2003.

Le prix du GART pour la métropole lilloise

La métropole lilloise a reçu ce prix pour sa politique de sécurité dans les transport en commun.

Les résultats sont parlant : depuis début 1999, le nombre de délit à baissé de 65 %, le nombre de réclamations pour agression s'est infléchi de 80 % et la fréquentation à augmenté de 3 %.

L'actualité transbus.org sur Twitter