European Mobility Expo 2022 à Paris

Après une édition 2020 limitée à des webconférences en raison de la crise sanitaire, European Mobility Expo (EuMo) revient en présentiel à Paris. Pendant trois jours, du mardi 7 au jeudi 9 juin 2022, le hall 4 de Paris-Expo Porte de Versailles accueille les acteurs du transport public et de la mobilité durable.

Ce dossier spécial vous permet de découvrir les véhicules exposés pendant ces trois jours par les constructeurs sur le salon.

220 exposants sont présents à EuMo. Outre les véhicules, les participants pourront échanger avec de nombreux fournisseurs d'équipements embarqués, des éditeurs de logiciels de construction de l'offre de transport, de transport à la demande et de solutions pour former les conducteurs de bus et cars aux itinéraires des lignes, des producteurs de systèmes de recharge pour bus électriques, des fournisseurs de biocarburants, des professionnels du mobilier urbain et de l'information des voyageurs, des industriels de la billettique et de la monétique… mais aussi des fournisseurs de services de mobilité douce (location de vélo, covoiturage…).

EuMo
EuMo 2022 à Paris.

Cet évènement se déroule quelques jours après le Busworld Turkey Istanbul (26 au 28 mai 2022). La Turquie est un pays qui produit de nombreux véhicules de transport en commun pour le marché français.

On note toutefois quelques constructeurs absents comme l'allemand MAN, le turco-japonais Anadolu Isuzu, le turc Temsa, le suisse Hess, les fabricants chinois et les carrossiers qui produisent des véhicules de transport de personnes à mobilité réduite. Du côté des véhicules autonomes, seul ZF montre une navette sans conducteur.


Bluebus

Bluebus expose deux exemplaires de son dernier minibus électrique de 6 mètres. Ce véhicule est assemblé dans l'usine d'Ergué-Gabéric (29).

Bluebus 6
Bluebus IT3 de 6 mètres : nouvelle génération.

La carrosserie de ce minibus adopte les mêmes caractéristiques stylistiques que ceux du Bluebus de 12 mètres. Ce minibus est compatible avec des systèmes de conduite autonome. Bluebus est engagé dans le projet Emergence Filière Industrielle Bus Autonome (EFIBA) avec Navya, Actia et Keolis. Deux minibus vont être produits cet été. Ils seront équipés d'une direction robotisée et des systèmes de Navya et Actia. Ces véhicules seront testés par Keolis sur le Site d'Essai de la Mobilité Autonome (SEMA), au sein du Centre National de Tir Sportif situé à Châteauroux (36).

Bluebus 6
Bluebus de 6 mètres de démonstration.

La société Bluebus commercialise également un autobus de 12 mètres avec des batteries de génération IT3. La RATP en exploite plusieurs exemplaires, mais tous sont actuellement à l'arrêt après l'incendie de deux d'entre-eux. Des enquêtes sont en cours pour déterminer les causes de ces incendies.

CaetanoBus

Associé à Toyota, le constructeur portugais CaetanoBus présente à nouveau son autobus à hydrogène.

CaetanoBus
CaetanoBus H2.City Gold.

Un autobus de ce type circule depuis plusieurs mois sur le réseau Impulsyon de La Roche-sur-Yon exploité par RATP Dev.

L'entreprise commercialise également des autobus électriques à batteries.

Ebusco

La société Ebusco, qui produit uniquement des bus électriques du même nom, expose un modèle de 12 mètres de dernière génération, l'Ebusco 3.0. Les batteries sont positionnées en partie dans le plancher.

Ebusco 3.0
Ebusco 3.0 de démonstration

En février 2022, la Métropole Rouen Normandie a commandé 4 Ebusco 2.2 articulés (18 mètres) qui seront livrés cette année. Ces autobus seront suivis par 76 Ebusco 3.0 articulés livrables à partir de 2023 pour les lignes Teor.

Le constructeur a prévu d'implanter une usine en France. Le site industriel, d'une capacité de production de 500 bus par an, devrait employer 350 personnes.

Irizar e-mobility

En France, la société espagnole Irizar e-mobility a livré des bus électriques à Aix-en-Provence, Amiens, Bayonne, Le Havre, Orléans, Marseille et Strasbourg. Elle a également remporté un appel d'offres lancé par Île-de-France mobilités. Sur le salon à Paris, le stand Irizar met en avant un ie-tram de 12 mètres du réseau TAO d'Orléans Métropole.

Irizar ie-tram
Autobus Irizar ie-tram de 12 mètres du réseau TAO d'Orléans Métropole

Jema Energy, société du groupe Irizar, annonce que la RATP vient de lui commander 150 chargeurs pour autobus électriques dans le cadre du programme BUS2025. Ces chargeurs seront installés dans les dépôts en 2023.

Iveco France

Trois véhicules de transport en commun de personnes des marques Iveco Bus et Heuliez Bus sont visibles à EuMo.

Le midibus électrique Heuliez Bus GX 137 E a débuté sa carrière fin 2020. Ce midibus embarque 418 kWh de batteries qui alimentent un moteur électrique Siemens.

Heuliez GX 137 E
Heuliez GX 137 E : midibus électrique de la CAM de Monaco.

La gamme GX Elec est disponible en 4 longueurs.

L'autobus Urbanway 12 hybride est la dernière nouveauté du constructeur. La technologie d'hybridation signée Voith est disponible sur le moteur Cursor 9, diesel ou fonctionnant au gaz naturel, conforme à la norme Euro 6 Step E.

Iveco Urbanway CNG
Iveco Urbanway hybride gaz naturel à 3 portes.

Cet autobus de démonstration est équipé d'un grand nombre d'options : rétrovision par caméras, caméras de contrôle des portes, caméra de recul, portes coulissantes, baies basses, climatisation, prises USB pour les passagers, girouette haute définition…

Un deuxième Urbanway est exposé à l'extérieur du hall 4. Il s'agit d'un bus destiné à Île-de-France mobilités.

Iveco Urbanway CNG Île-de-France mobilités
Iveco Urbanway gaz naturel Île-de-France mobilités.

Karsan

En France, les véhicules de transport en commun de personnes de la marque Karsan sont distribués par l'entreprise Hervouet Corporate Industry (HCI) installée en Loire-Atlantique. Trois autobus de différents gabarits sont exposés à Paris.

Le minibus Jest est bien connu en France. On en dénombre une cinquantaine d'exemplaires mis en service depuis 2019.

Karsan e-Jest
Minibus électrique Karsan e-Jest

Les premiers exemplaires du midibus électrique Atak ont été immatriculés cette année en France. De nombreux midibus de ce type vont être livrés par HCI au Luxembourg.

Karsan e-Atak
Midibus électrique Karsan e-Atak

L'autobus électrique e-ATA est exposé dans sa version de 12 mètres. Cet autobus a été développé uniquement en version électrique. Plusieurs types de recharge en électricité sont proposés. Cette gamme d'autobus électriques comprend trois longueurs différentes : 10, 12 et 18 mètres.

Karsan e-ATA
Autobus électrique Karsan e-ATA de 12 mètres avec rétrovision par caméras

Lohr Industrie

La branche New Mobilities du Groupe Lohr expose à nouveau son minibus électrique Cristal.

Lohr navette Cristal
Navette Lohr Cristal

Plusieurs navettes Cristal ont été commercialisées par Lohr à Ajaccio, Avignon, Orange et Saverne.

Mercedes-Benz

En France, les véhicules de la marque Mercedes-Benz sont commercialisés par la société Evobus France. L'autobus électrique eCitaro G est présenté à Paris. C'est la première fois que ce modèle articulé est exposé sur un salon en France. Cet exemplaire est destiné aux lignes Chronostar du réseau STAR de Rennes Métropole. Comme toute la gamme d'autobus électriques eCitaro, il est assemblé en Allemagne dans l'usine située à Mannheim.

Mercedes-Benz eCitaro G
Bus électrique Mercedes-Benz eCitaro G destiné au réseau STAR de Rennes Métropole avec son chargeur Comeca.

Le constructeur devrait étendre et améliorer sa gamme de bus électriques avec le lancement du eCitaro K, une nouvelle génération de batteries NMC, l'ajout d'un prolongateur d'autonome équipé d'une pile à combustible.

La société produit aussi l'autobus Conecto et des autocars, les modèles Intouro et Tourismo. Evobus distribue également les minibus et minicars Sprinter.

Otokar Europe

Les véhicules du constructeur turc Otokar sont commercialisés en France depuis 2006. Otokar Europe présente deux autobus électriques à EuMo.

Otokar e-Centro C est le nouveau minibus électrique du constructeur turc. Ce minibus a été lancé en 2012 avec une motorisation diesel, mais le modèle de 2022 est totalement différent. Les batteries sont positionnées sous le plancher.

Otokar e-Centro C
Otokar e-Centro C

L'autobus électrique de 12 mètres Otokar e-Kent C est présenté dans sa version à 3 portes.

Otokar e-Kent C
Otokar e-Kent C

SAFRA

Le carrossier industriel SAFRA n'expose pas de véhicule sur ce salon, mais en profite pour dévoiler son nouveau logo, sa devise « Accélérateur de mobilité décarbonée » et lancer officiellement son nouvel autobus à hydrogène Hycity, actuellement en phase de prototypage.

SAFRA Hycity
SAFRA Hycity

Ce véhicule succède à l'autobus Businova lancé en 2011. Dans sa conception, il bénéficie du retour d'expérience de son prédécesseur. Le châssis bas et plat traité cataphorèse permet d'implanter 2 ou 3 portes sur la version de 12 mètres. L'Hycity sera équipé de batteries et d'une pile à combustible de 45 kW Symbio. L'hydrogène est stocké dans 6 réservoirs H2 à 350 bars Plastic Omnium positionnés en toiture, à l'avant du véhicule. La traction fait appel à un essieu motorisé ZF AVE 130 (2 x 125 kW). Les batteries NMC, d'une capacité de 130 kWh, sont positionnées à l'arrière, dans le porte-à-faux. L'autonomie du bus peut atteindre plus de 350 km. Le confort thermique est assuré par une pompe à chaleur ThermoKing. En option, le bus peut être équipé d'un puits de lumière à l'arrière.

Cet autobus peut transporter plus de 100 passagers.

L'Hycity sera également produit dans une version articulée de 18 mètres.

Le développement de ce bus est soutenu par le Programme d'investissements d'avenir de l'ADEME. Il est référencé dans deux centrales d'achat (CATP et UGAP). Les premières livraisons pourraient intervenir à partir du milieu de l'année 2023.

Pour poursuivre son développement et industrialiser sa nouvelle gamme, Safra a recruté 70 personnes en 2021 et devrait en recruter 80 en 2022.

Safra va s'appuyer sur un industriel du poids-lourd pour assurer le service après-vente et la distribution des pièces détachées.

En parallèle, le constructeur mène une campagne de reprise des bus Businova H2 afin de fiabiliser les bus actuellement en circulation. Les piles à combustible de l'ensemble de ces bus seront remplacées par un nouveau modèle au dernier trimestre 2022.

Scania

Le constructeur Scania présente son autobus urbain Citywide en version gaz naturel. Le véhicule montré à Paris est un exemplaire destiné au réseau FilBleu du Syndicat des Mobilités de Touraine exploité par Keolis Tours. Ce bus n°501 est la tête de série d'une commande de 45 véhicules sur 3 ans. La première série devrait être mise en service d'ici la fin de l'année. Ces véhicules sont habillés d'une nouvelle livrée.

Scania Citywide gaz naturel
Scania Citywide gaz naturel à 3 portes du réseau Filbleu.

Il s'agit également du premier autobus de cette nouvelle génération à être livré en France. D'autres exemplaires sont attendus à Bourges, Châtellerault et Compiègne.

Solaris

Le constructeur polonais Solaris, filiale du groupe CAF, expose deux autobus sur son stand.

Le premier est la dernière version de son midibus électrique, l'Urbino 9 LE electric.

Solaris Urbino 9 LE electric
Solaris Urbino 9 LE electric avec rétrovision par caméras.

Le deuxième véhicule positionné sur le stand est un Urbino 12 à hydrogène.

Solaris Urbino 12 hydrogen
Solaris Urbino 12 hydrogen.

Solaris propose l'une des gammes d'autobus les plus larges du marché avec des véhicules de 9 à 24 mètres à motorisation diesel (avec différents types d'hybridation en option), à motorisation fonctionnant au gaz naturel et à motorisation électrique à batteries, avec ou sans pile à combustible.

Switch

Le constructeur anglais Switch Mobility Limited (ex-Optare) lance son autobus électrique destiné au marché européen au salon EuMo. Cette société est une filiale du groupe indien Hinduja Group Ltd. Le Switch e1 embarque 389 kWh de batteries lui procurant une autonomie pouvant atteindre 390 km. Il peut être rechargé en moins de 3 heures. Le bus exposé est un prototype, il devrait être homologué en novembre prochain.

Switch e1
Prototype du bus électrique Switch e1 à 3 portes.

Les véhicules destinés au marché européen seront assemblés dans une usine qui sera située à Valladolid (Espagne).

Van Hool

Le groupe familial industriel belge Van Hool fête ses 75 ans en 2022. Il lance sa nouvelle gamme d'autobus zero emission. Ce bus a un nouveau design et utilise des matériaux réduisant le poids du véhicule. La structure de la face avant a été conçue pour absorber l'énergie en cas de choc. Sa conception modulaire permet de le décliner en plusieurs longueurs (12 m, 13 m, 18 m et 24 m). Il est disponible en trois versions :

Le rechargement en électricité de la version électrique à batteries s'effectue par un câble ou par pantographe (montant ou descendant).

Van Hool
Van Hool A12 dévoilé en avant-première lors du salon

40 bus à hydrogène de ce type ont déjà été commandés avant même le lancement de cette gamme. En France, les collectivités de Rouen, Belfort, Lorient et Pau en ont commandé via l'UGAP.

En France, des autobus Van Hool à hydrogène sont déjà en exploitation. Depuis fin 2019, 8 bus articulés Van Hool ExquiCity alimentés avec de l'hydrogène circulent à Pau.

Concernant les bus électriques, le constructeur, associé à Kiepe Electric et Alstom, a aussi remporté une commande d'au moins 56 bus électriques bi-articulés pour Île-de-France mobilités. Ces bus doivent équiper les lignes TZen 4 et TZen 5.

VDL Bus & Coach

Le constructeur néerlandais VDL Bus & Coach propose une gamme d'autobus électriques et des autocars de tourisme. Sur ce salon, il met en avant sa gamme électrique, mais sans exposer d'autobus.

En France, VDL va livrer l'année prochaine 36 autobus articulés électriques Citea à Bordeaux Métropole pour une ligne de BHNS du réseau TBM et à Transdev pour une ligne régionale en Région Sud.

Volvo

Le constructeur Volvo est le seul de ce salon à exposer un autobus à motorisation diesel. L'autobus 7900 hybride (diesel / électrique) est équipé d'une motorisation compatible avec le biocarburant B100, comme par exemple, Oléo 100. Ce bus, d'une longueur réduite, a circulé il y a quelques semaines sur le réseau de transport urbain de Marmande.

Volvo 7900
Volvo 7900 hybride de démonstration (version courte)

Conformément au décret n° 2021-1492 du 17 novembre 2021 relatif aux critères définissant les autobus et autocars à faibles émissions, cet autobus est classé dans le groupe 1 bis dans sa version B100 exclusif. Il est aussi éligible à la vignette Crit'air 1.

REV Mobilities : autobus diesel transformé en bus électrique

Pour la première fois à EuMo, un autobus rétrofité est exposé. Il s'agit du Mercedes-Benz Citaro présenté dans toute la France par REV Mobilities depuis le mois d'avril. Ce bus a été transformé par la société allemande Pepper Motion (ex-e-troFit). Avant d'être transformé, ce bus de 2003 a parcouru 600 000 kilomètres sur le réseau de transport public de Landshut, une ville allemande du sud-est de la Bavière. Cet autobus a été rétrofité en 2018. Depuis, il a parcouru 70 000 km supplémentaires.

Retrofit
Citaro transformé en bus électrique

Des équipements sont situés en toiture : pompe à chaleur reliée au système haute tension et système de refroidissement des batteries et de l'essieu moteur.

Depuis sa création, l'entreprise allemande a transformé six autobus Citaro. Neuf autres sont en cours de transformation.

Les premiers appels d'offres de rétrofit devraient prochainement sortir notamment en région Auvergne-Rhône-Alpes et en Normandie.

Amtuir : bus musée

L'association Amtuir expose trois autobus musée issus de sa collection. Un Renault TN6 de 1934, un Chausson APH de 1954 et un Saviem SC 10 UB de 1975. La collection de l'Amtuir est visible à Chelles au musée des transports.

Bus musée Amtuir
Autobus Chausson : bus de la collection de l'Amtuir

L'occasion de comparer ces bus avec les dernières productions présentées par les constructeurs.