Autobus et autocars-écoles

L'apprentissage de la conduite d'un véhicule de transport en commun de personnes s'effectue sur des autobus et autocars-écoles.

Spécificités des bus et cars-écoles

Les caractéristiques à respecter pour les véhicules-écoles de transport en commun de personnes sont définies dans l'arrêté du 8 janvier 2001 relatif à l'exploitation des établissements d'enseignement, à titre onéreux, de la conduite des véhicules à moteur et de la sécurité routière.

Autocars école AFTRAL
Autocars école de l'AFTRAL (ex-AFT-IFTIM) : véhicules équipés de doubles-commandes

Ces véhicules sont équipés de doubles-commandes (accélération, freinage et débrayage) et de doubles-rétroviseurs pour permettre au moniteur d'intervenir durant la conduite de l'élève. Les véhicules à changement de vitesses automatique n'ont pas de double dispositif de débrayage.

Ces aménagements spécifiques sont effectués par des sociétés spécialisées. Les constructeurs ne proposent pas de véhicules-écoles à la vente. Ces véhicules font donc l'objet d'une réception à titre isolé (RTI).

La mention spéciale "Véhicule-école" doit figurer sur le certificat d'immatriculation.

Les inscriptions "auto-école", "voiture-école" ou "véhicule-école" doivent figurer à l'avant et à l'arrière du véhicule (dimension à respecter : 100 x 30 centimètres).

Les véhicules utilisés pour l'enseignement de la conduite doivent avoir au maximum 15 ans (sauf pour les départements d'outre-mer).

Cette limite d'âge permet d'avoir des véhicules proches de ceux qui seront ensuite utilisés dans une entreprise de transport.

La plupart du temps, il s'agit d'autocars de 12 mètres de long. Quelques minicars sont désormais présents pour assurer la formation au permis de conduire D1.

Certains autocars scolaires récents ont été transformés en autocar-école (Fast Scoler 1, Scoler 2, Scoler 3, Starter, mais aussi Temsa Tourmalin).

Flottes de bus et cars-écoles en France

En France, le nombre de bus et cars-écoles en exploitation est de moins de 500 véhicules.

L'AFTRAL détient le plus gros parc d'autocars-écoles, avec plus d'une centaine d'unités. Les centres de formation sont situés sur tout le territoire.

Les autres réseaux nationaux de formation comme l'AFPA, l'ECF ou Promotrans ont également des autocars-écoles.

Quelques exploitants de transport public possèdent leurs propres véhicules-écoles.

L'armée dispose aussi de quelques autocars-écoles. Historiquement, la formation était réalisée sur des Saviem / Renault S45 ; ces véhicules ont été remplacés par des Crossway.

Autobus-écoles

Les autobus-écoles sont encore plus rares que les autocars-écoles. On en dénombre moins de 50 en France.

La RATP forme ses machinistes à la conduite avec une flotte d'une trentaine d'autobus-écoles. Il s'agit de bus Irisbus Citelis Line et Irisbus Citelis 12 qui ont été achetés pour cet usage. Ces véhicules sont remisés au NEF (Nouvel Espace de Formation) de la RATP situé à Aubervilliers. Le site est équipé d'une piste pour l'apprentissage des manoeuvres.

Bus-école Irisbus Citelis Line de la RATP
Bus-école Irisbus Citelis Line de la RATP évoluant sur une aire de manœuvre

La formation à la conduite des autobus articulés s'effectue après l'obtention du permis D. Il n'existe pas à ce jour d'autobus articulé école. À noter que l'AFPA a exploité un Renault PR 180.2 comme véhicule-école dans son centre de Cantin (59).

Louer un autocar-école

Quelques sociétés proposent une offre spécifique de location d'autocars-écoles. Ces véhicules permettent aux auto-écoles d'organiser des sessions de formation au permis D sans avoir à investir dans un véhicule.

Certaines entreprises de transport de voyageurs ont de leur côté développé une activité de location d'autocars-écoles (ex : SRT).

Partager ce dossier :