Bus électriques : appels d'offres et mises en service

Article publié sur transbus.org le par Olivier Meyer

Autobus électrique Île-de-France exploité par la RATP
Autobus électrique Île-de-France exploité par la RATP
Electrique

La transition énergétique de la flotte française d'autobus vers des véhicules zéro émission s'accélère en France. Si le gaz naturel reste l'énergie alternative au gazole la plus répandue, on observe de nombreuses mises en service d'autobus électriques à batteries.

D'ailleurs en 2023, dans les salons professionnels, comme le Busworld Europe à Bruxelles ou les Rencontres nationales du transport public (RNTP) à Clermont-Ferrand, les bus présentés étaient quasiment tous des bus électriques à batteries.

L'engouement des collectivités et opérateurs pour les bus électriques se traduit par la publication de plusieurs appels d'offres pour l'acquisition d'un grand nombre d'autobus de ce type.

Acquisitions et mises en service

Les TAM - Transports Agglo Montpellier ont attribué le 18 décembre 2023 un marché d'acquisition de 70 bus à haut niveau de service (BHNS) électriques à batteries. Trois offres ont été reçues, celle de MAN Truck & Bus France a été retenue. Le marché s'élève à 45,5 millions d'euros HT pour 50 bus standards électriques de 12 mètres et 20 bus articulés électriques de 18 mètres.

Le 21 décembre 2023, la Centrale d'Achat du Transport Public (CATP) a diffusé un avis de marché pour la conclusion d'un accord-cadre relatif à l'acquisition d'autobus standards et articulés neufs électriques à charge lente pour le transport public. La procédure demande aux candidats de fournir des éléments concernant la traçabilité sociale des chaînes d'approvisionnement. Ce contrat, avec deux à trois titulaires par lot, sera d'une durée ferme d'un an reconductible tacitement sept fois un an.

Le 22 décembre 2023, la Semitan, opérateur du réseau TAN de Nantes Métropole, a publié une consultation pour la conclusion d'un accord-cadre mono-attributaire de fourniture d'autobus standards et articulés électriques et leurs chargeurs pour la période 2025-2028 (quantité maximale de 120 bus).

À Rennes, la mise en service des autobus Mercedes-Benz eCitaro se poursuit. Un modèle également retenu par la communauté d'agglomération de l'Albigeois où un exemplaire circule depuis peu sur le réseau libéA.

En France, le constructeur Iveco Bus est leader en part de marché sur le segment du bus électrique à batteries avec ses modèles GX Elec assemblés en France. Des autobus GX 337 Elec ont récemment été livrés à Annemasse, La Rochelle, Roanne, Bourg-en-Bresse, Annecy, Aix-en-Provence, Perpignan, Strasbourg…

Adaptation des infrastructures

L'arrivée d'autobus électriques dans les réseaux de transport public nécessite d'adapter les infrastructures de remisage et de maintenance. Opérateurs et collectivités engagent des travaux de conversion à l'électrique des dépôts.

À Lyon, le Sytral a publié un marché public concernant le centre de maintenance bus de Perrache Confluence. Les travaux portent sur la distribution électrique du poste de livraison d'électricité jusqu'aux chargeurs, l'installation des chargeurs, la définition d'un nouveau plan de remisage des bus intégrant les chargeurs, l'aménagement de nouveaux espaces et locaux techniques, les modifications du bâti et des équipements du site pour répondre aux exigences réglementaires (niveau d'isolement coupe-feu, détection incendie, désenfumage, moyens de lutte contre l'incendie et contrôle d'accès) ainsi que la fourniture du système de supervision de la charge.

À Marseille, la Régie des Transports Métropolitains (RTM) a passé des appels d'offres pour l'électrification de ses quatre dépôts d'autobus.

Désormais, plus de 1 400 bus électriques de 12 mètres et plus circulent en France dont plus de 50% en Île-de-France. Un nombre qui va donc continuer à progresser.

S'abonner
Partager cet article :

À lire aussi dans l'actualité des transports en commun…