SAEIV

Ce dossier traite de la partie SAE des Systèmes d'Aide à l'Exploitation et à l'Information Voyageurs (SAEIV).

Liaison entre l'exploitation et le réseau, le SAE permet d'améliorer la gestion et la régularité des bus. Le SAE possède plusieurs interfaces, une pour :

  • le gestionnaire de ligne (exploitation)
  • le conducteurs
  • les usagers (aux arrêts et dans le bus)

Certains réseaux donnent un nom à leur SAEIV : SIEL à la RATP, Aliénor à Poitiers

Dans le bus…

Le but premier du SAEIV est de connaître avec précision la location du bus. De la position du bus découle ensuite son avance/retard.
Pour que le bus soit localisé, les SAEIV modernes associent généralement odomètre et GPS. L'odomètre est un instrument qui calcule le nombre de mètres que parcours le bus, permettant ainsi de déterminer quel sera l'arrêt suivant. La position du bus se recale lorsque le conducteur ouvre une porte (signe que le bus est à l'arrêt). Le GPS arrive en complément pour recaler le bus s'il est délocalisé.

La liaison entre les bus et le PC s'effectue par un réseau radio 3RP ou via le réseau data (GPRS, 3G) des opérateurs de téléphonie. Dans le cas d'un réseau radio, une antenne (relai), placée sur un point haut de la ville reçoit et émet les communications.

Pupitre SAE
SAE GTMH "Alienor" à Poitiers
A gauche de l'écran LCD des diodes vertes et rouges affichent le retard et l'avance.

Côté conducteur

Celui-ci dispose d'un pupitre lui indiquant par des diodes de couleur l'état de son trajet par rapport à l'horaire défini. Les diodes rouges signalent que le véhicule est en avance, et qu'il doit impérativement ralentir son allure ; il est en effet préférable d'avoir un bus en retard d'une ou deux minutes qu'un bus en avance.

Pupitre SAEIV Ineo dans un tramway
Pupitre SAEIV Ineo dans un tramway.

Les pupitres les plus modernes sont dotés d'un écran tactile.

Interfaces

La SAE est alimenté avec le plan de transport (référentiel des points d'arrêts, tracé des lignes, grilles horaires, véhicules et agents de conduite). Dans certains cas le SAE commande les girouettes du bus. Il peut aussi être interfacé avec la billettique.

Des normes comme EBSF définissent les protocoles de communication entre les systèmes.

Vers des systèmes plus légers

L'arrivée des smartphones et tablettes permet à de nouvelles solutions d'émerger. Des SAEIV économiques ont été lancés par plusieurs sociétés. Le système est très simple : un périphérique mobile est embarqué dans le bus, il communique avec le serveur du fournisseur (cloud) qui permet aux clients et à l'exploitation de suivre en temps réel la course via une interface web.

Côté clients

SAE
SAE côté client à l'intérieur du bus

Les clients bénéficient de la partie "IV" du SAE. L'information est diffusée vers plusieurs canaux : à bord des bus, aux arrêts, sur internet (sites, applications…).

Aux arrêts

Aux arrêts, des bornes indiquent le temps d'attente du ou des prochains bus. Dans certains cas, le temps d'attente peut être communiqué par SMS ou via un site internet mobile.

A bord

Dans les bus, des journaux lumineux ou des écrans mentionnent la destination, les arrêts à venir ainsi que des informations pratiques (date, heure…)

Voir aussi : L'information des usagers

Côté exploitation

Un serveur central collecte toutes les données.

Temps réel

Poste de régulation
Poste de régulation.

Au PC régulation, les opérateurs visualisent la position des bus et leur avance/retard sur les lignes.

Le contact avec les conducteurs peut être effectué par le radiotéléphone (analogique ou numérique). Les appels peuvent être individuel (appel d'un seul bus) ou groupés (appel général ou sur un groupe de lignes). Certains systèmes permettent d'envoyer des messages textes sur le pupitre SAE.

En cas d'appel de détresse, la cartographie est centrée automatiquement sur le bus concerné. L'opérateur peut ainsi visualiser l'emplacement du bus, et décider d'envoyer l'équipe de sécurité la plus proche.

Temps différé

Les données collectées par le SAE permettent d'effectuer des analyses statistiques sur les temps de parcours. Connecté à la billettique, le SAE permet d'analyser finement la fréquentation des lignes.

Le SAE peut aussi être l'outil d'affectation des véhicules.

Fournisseurs de SAEIV

Voici quelques liens vers des industriels proposant des SAEIV :


A consulter également

Pour en savoir plus, consultez également les dossiers suivants sur le même thème :

Partager cet dossier :

Actualité sur ce sujet