Auxerre : cap sur l'hydrogène

Article publié le par

H2

La communauté d'agglomération de l'Auxerrois vient de lancer un appel d'offres pour la fourniture et la maintenance de 5 autobus à hydrogène.

Ces bus sont destinés à la ligne 1 du réseau Léo. L'exploitation de la ligne 1 (CC Les Clairions - Gare SNCF) nécessite quatre véhicules en simultané. L'acquisition portant sur cinq véhicules, il y aura donc un bus de réserve.

Le constructeur retenu devra fournir les cinq véhicules et en assurer la maintenance durant 15 ans. L'objectif est une mise en service en décembre 2020.

Les véhicules demandés sont des bus de 12 mètres dotés de 2 portes d'accès. Ils seront équipés d'une pile à combustible permettant de parcourir 300 kilomètres par jour. Des batteries auxiliaires doivent permettre aux bus de parcourir au moins 10 kilomètres pour rejoindre la station de ravitaillement hydrogène.

Le ravitaillement va s'effectuer à la future station hydrogène située à moins d'un kilomètre du centre d'exploitation du réseau Léo.

Le réseau Léo est exploité par Transdev Auxerrois (ex-Auxerrois Mobilités), filiale du groupe Transdev. La délégation de service public en cours a débuté en septembre 2018.

Un plan visant 1000 bus à hydrogène à l'horizon 2023 a été lancé par Mobilité Hydrogène France, un consortium des industriels de cette filière. La centrale d'achat public UGAP a apporté son soutien à ce plan en lançant un appel à projets aux collectivités. L'UGAP souhaite ensuite lancer un appel d'offres début 2020.

C'est une nouvelle étape dans le développement des bus à hydrogène en France puisque le Plan de déploiement de l'hydrogène pour la transition énergétique de juin 2018 prévoyait seulement 200 véhicules lourds (bus, camions, TER et bateaux) à l'horizon 2023.

La Centrale d'Achat des Transports Publics (CATP) devrait également référencer prochainement des bus à hydrogène.

Partager cet article :

A lire aussi dans l'actualité des transports en commun…

TRANS'BUS sur Twitter