L'agence Réunir FIT devient Saybus

Article publié le par

L'agence Réunir FIT devient Saybus
Autocar de tourisme de Mariot-Gamelin, PME du réseau Réunir
logo Saybus

Le groupement de PME du transport routier de voyageurs Réunir possède sa propre structure qui organise les transports pour le compte de ses clients. Il s'agit de sa filiale Réunir FIT (France International Travel) créée en 1998. La société communique depuis fin septembre sous la marque Saybus.

Les prestations s'appuient sur les transporteurs adhérents du réseau Réunir (240 implantations en France). Elles concernent l'événementiel (culturel, sportif, festival), le tourisme (transferts, visites de villes, séjours, excursions touristiques), le corporate (séminaires, conventions, teambuilding) et le consulting transport (conseil dans la conception d'opérations de transport). Ses clients sont des tours opérateurs, des agences de voyages, des agences événementielles, des collectivités publiques, des entreprises privées, des comités d'entreprises, des associations (sportives, religieuses…) mais aussi des sociétés de transport.

Un site internet Saybus a été mis en ligne pour valoriser le savoir-faire et simplifier la réservation ou la prise de contact.

Chez les grandes entreprises de transport, Transdev avait proposé une plateforme pour les déplacements de groupes sous la marque Isilines, mais celle-ci a été revendue à Flixbus en mai dernier. Désormais, Transdev redirige les demandes de transport vers ses filiales et agences de voyages. Du côté de Keolis, la filiale Kisio Services & Consulting propose ce type de prestations, et il existe des plateformes régionales, notamment la filiale Keolis Voyages pour le grand ouest et la marque GO by Keolis pour l'Oise et la Somme.

Ces initiatives permettent de simplifier l'accès au transport des groupes par autocars. La Fédération Nationale des Transports de Voyageurs (FNTV) indique que 2,5 millions de voyages touristiques ont été réalisés en autocar par la clientèle française en France en 2018.

Partager cet article :

A lire aussi dans l'actualité des transports en commun…

TRANS'BUS sur Twitter