Plus de 10 millions de passagers en 2019 dans les cars Macron

Article publié le par

Plus de 10 millions de passagers en 2019 dans les cars Macron
Autocar VDL Futura d'un transporteur belge aux couleurs du réseau Flixbus
Car Flixbus et BlaBlaBus

L'Autorité de régulation des transports (ART) publie trimestriellement un état des lieux du marché librement organisé des services interurbains par autocar (SLO).

Les résultats du quatrième trimestre 2019 ont été mis en ligne le 29 mai 2020. Ce document permet de dresser le bilan complet de l'année 2019.

Un marché qui se concentre

L'Autorité constate une forte concentration sur ce marché. Il subsiste seulement deux acteurs avec des réseaux nationaux depuis mi-2019 : BlaBlaBus et FlixBus. Il existe également 8 autres opérateurs qui effectuent des liaisons locales.

Désormais, en raison du faible nombre d'opérateurs nationaux, pour respecter le secret statistique et le secret des affaires, l'ART publie seulement des fourchettes indicatives pour les données de fréquentation et de chiffre d'affaires.

Fréquentation en hausse

Le nombre de passagers transportés est en forte hausse. La fréquentation indiquée par les opérateurs pour l'année 2019 se situe entre 10,27 millions et 11,27 millions de passagers transportés. Il y en avait 8,9 millions en 2018.

Une activité qui s'adapte toute l'année à la demande des voyageurs

De nombreuses variations de l'offre ont lieu tout au long de l'année, avec un pic au troisième trimestre et un creux au premier trimestre. Les opérateurs ajustent en permanence leurs dessertes pour répondre au mieux à la demande (desserte des littoraux l'été, desserte des stations de montagne l'hiver…).

Des recettes en progression

Le chiffre d'affaires du secteur s'établit entre 132,6 et 147,6 millions d'euros pour l'année 2019.

Tout au long de l'année, la recette par passager aux 100 km a progressé, passant de 3,7 € au premier trimestre à 5,3 € pour le dernier trimestre 2019, un montant obtenu grâce à la forte hausse du prix des billets lors des grèves de la SNCF en décembre 2019. En effet, certains usagers se sont reportés sur les cars lorsqu'il n'y avait pas de trains. Toutefois, l'offre n'a que peu évolué, c'est surtout le taux de remplissage des autocars qui a été amélioré.

Des perspectives en baisse pour 2020

La crise sanitaire aura un impact très élevé sur la fréquentation de ces autocars en 2020. Ces services ont été suspendus à partir du 17 mars. BlaBlaBus a annoncé la reprise de ses lignes à partir du 24 juin.

S'abonner
Partager cet article :

À lire aussi dans l'actualité des transports en commun…

TRANS'BUS sur Twitter