Covid-19 : des masques pour les personnels et les usagers des transports en commun

Article publié le par - mis à jour le

Covid-19 : des masques pour les personnels et les usagers des transports en commun
Le port obligatoire du masque va s'ajouter au respect des gestes barrières et de la distanciation (photo masque : AGIR)
Masque (photo : adhérent AGIR)

Dans une semaine, le déconfinement va débuter. Pour les transports publics, l'enjeu majeur est de continuer à assurer la protection des personnels et des voyageurs face au Covid-19. Plusieurs mesures ont été retenues dans le projet de loi « prorogeant l'état d'urgence sanitaire et complétant ses dispositions », dont celle du port obligatoire du masque pour les usagers des transports publics.

Protéger les personnels

Les personnels des opérateurs de transport public continuent à assurer les services de transport en commun. Pour les protéger et protéger les autres du coronavirus, certains opérateurs ont commencé à distribuer des masques depuis quelques semaines aux agents en contact avec le public, notamment les conducteurs de bus.

La quantité de masques nécessaire pour l'ensemble de la profession est très élevée. S'approvisionner est parfois compliqué. L'UTP qui regroupe les opérateurs de transport s'est tournée vers un spécialiste des achats : la Centrale d'Achat du Transport Public (CATP).

Le jeudi 30 avril, une première commande de 21 millions de masques a été réceptionnée sur un site logistique en Île-de-France. Ces masques vont ensuite être répartis entre de nombreux exploitants : régies et SPL adhérentes à AGIR, filiales des groupes Keolis, RATP Dev et Transdev…

Pour cette première livraison massive, la réception a été effectuée en présence de Jean-Baptiste Djebbari, Secrétaire d'Etat aux transports et des représentants de la CATP.

Une deuxième commande est déjà en cours de finalisation pour couvrir les besoins des semaines suivantes.

En plus des masques, les opérateurs mettent en œuvre d'autres actions, comme la désinfection quotidienne des véhicules.

Protéger les usagers

Pour les usagers, les autorités ont acté que le port du masque va être obligatoire dans les transport en commun (bus, tramway, métro…). Cette décision fait partie des mesures prises pour le déconfinement avec les dispositions pour assurer le respect de la distanciation physique et des gestes barrières.

Le Ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a indiqué que les agents assermentés des transports pourront, le cas échéant, dresser des procès-verbaux aux contrevenants.

Le mercredi 29 avril, la région Île-de-France a distribué des masques aux voyageurs dans plusieurs gares franciliennes.

Déconfinement : distributions gratuites de masques

Pour permettre aux voyageurs de déplacer en respectant l'obligation du port du masque à partir du lundi 11 mai, des distributions de masques vont avoir lieu.

Dans toute la France, 10 millions de masques seront distribués par l'Etat aux voyageurs. En Île-de-France, la région a annoncé qu'elle compte en distribuer 4 millions, dont 1 million de masques en tissus destinés aux abonnés Navigo.

Partager cet article :

À lire aussi dans l'actualité des transports en commun…

TRANS'BUS sur Twitter