Bus à hydrogène : l'UGAP lance une consultation

Article publié le par - mis à jour le

Bus à hydrogène : l'UGAP lance une consultation
Autobus 100% hydrogène de la SAVAC en Île-de-France
Bus à hydrogène

Dans le cadre de la transition énergétique, les attentes vis-à-vis de la filière hydrogène sont grandes. Concernant les véhicules de transport en commun de personnes, les premiers bus à hydrogène circulent en France depuis 2019. À ce jour, 16 bus fonctionnant à l'hydrogène, de 2 constructeurs différents, sont en exploitation sur 3 réseaux de transport public. Plusieurs collectivités ont des projets dans le domaine.

Le groupement d'achat public UGAP a publié le samedi 11 juillet 2020, une consultation intitulée « Véhicules de transport en commun de type autobus, à motorisation électrique, équipés d'une pile à combustible fonctionnant à l'hydrogène en acquisition, options et prestations annexes ».

Cette consultation est découpée en deux lots :

  • Autobus à motorisation électrique équipé d'une pile à combustible fonctionnant à l'hydrogène d'une puissance strictement inférieure à 40 kW
  • Autobus à motorisation électrique équipé d'une pile à combustible fonctionnant à l'hydrogène d'une puissance supérieure ou égale à 60 kW

Un seul opérateur sera retenu pour chaque lot et sera titulaire d'un accord-cadre d'une durée de 24 mois.

Les constructeurs ont jusqu'au 15 septembre 2020 pour y répondre.

Ce référencement devrait faciliter l'acquisition d'autobus à hydrogène par les collectivités.

À noter que la CATP, acheteur public spécialisé dans les biens et services destinés aux transports publics, référence l'autobus Safra Businova H2 depuis quelques jours.

Objectif 1000 bus à hydrogène en France

L'Afhypac (Association française de l'hydrogène et de la pile à combustible) a rendu public début juillet un livre blanc « Comment déployer des bus électriques à hydrogène en France ».

Ce document aborde tous les sujets liés à la mise en place de bus à hydrogène : véhicules, infrastructures, budget nécessaire, gestion de projet, formation et sécurité. L'ambition de l'Afhypac et des membres du groupe Mobilité Hydrogène France est d'atteindre 1000 bus à hydrogène en France à l'horizon 2024.

Toutefois, la crise liée au coronavirus a des conséquences directes sur les finances des autorités organisatrices de la mobilité. La transition des flottes d'autobus vers l'hydrogène ne pourra se faire qu'avec une baisse des coûts des véhicules et avec l'aide de subventions au niveau national et au niveau européen.

S'abonner
Partager cet article :

À lire aussi dans l'actualité des transports en commun…

TRANS'BUS sur Twitter