Brest : le réseau Bibus est sur Google Transit

Article publié le par

Brest : le réseau Bibus est sur Google Transit
Des informations en temps réel sont aussi disponibles à certains arrêts du réseau Bibus
Tram et bus à Brest

Google Transit est le calculateur d'itinéraires en transport public intégré à Google Maps. Depuis quelques jours, les horaires du réseau Bibus de Brest Métropole sont disponibles sur ce service.

La recherche d'un itinéraire affiche donc les horaires et le tracé des lignes du réseau Bibus (tramway, bus et téléphérique). Seuls les horaires théoriques sont indiqués sur Google Maps.

Les informations proposées par Google Transit sont issues des données publiées par RD Brest, filiale de RATP Dev. Cette société est le délégataire de Brest Métropole en charge du service public global de mobilité durable depuis juillet 2019. Le format de diffusion des données est le GTFS (General Transit Feed Specification). Dans le cadre de la mise en œuvre de l'open data par Brest Métropole, ces données sont également accessibles publiquement en téléchargement sur GéoPaysdeBrest, le portail de l'information géographique du Pôle métropolitain du Pays de Brest.

Le réseau Bibus diffuse aussi des informations en temps réel. Elles proviennent du système d'aide à l'exploitation et à l'information voyageurs (SAEIV). Le système utilisé par le réseau Bibus est celui d'Ineo Systrans (groupe Engie).

Ces informations en temps réel (ex : prochains passages à un arrêt) sont disponibles sur l'application mobile Bibus ou sur l'application Moovit.

Depuis juin 2015, des web services fournissent des données temps réel. La documentation de l'API est disponible sur le portail GéoPaysdeBrest. Ces données proviennent d'une copie de la base de données du système temps réel actualisée toutes les minutes.

Prochainement, les informations en temps réel devraient également être diffusées sur MobiBreizh, le portail régional des transports publics.

Partager cet article :

A lire aussi dans l'actualité des transports en commun…

TRANS'BUS sur Twitter