CaetanoBus H2.City Gold

Cet autobus à hydrogène est équipé d'une pile à combustible Toyota, de batteries (technologie LTO) et d'un moteur électrique Siemens.

La carrosserie est en aluminium, elle est conçue sur le principe Co-Bolt déjà utilisé pour les véhicules Cobus. Les réservoirs d'hydrogène sont positionnés sur le toit. La consommation d'hydrogène est de 6 kg / 100 km. L'autobus a une autonomie de 400 km.

CaetanoBus H2.CityGold à Hyvolution
CaetanoBus H2.City Gold avec rétrovision par caméras au salon HyVolution en octobre 2021

Cet autobus existe en deux longueurs, 10,7 m et 12 m.

CaetanoBus H2.CityGold
CaetanoBus H2.City Gold à 3 portes équipé du système MobilEye

Diffusion

Le véhicule est régulièrement exposé lors d'événements liés aux transports publics ou à la mobilité hydrogène. La RATP a mené une campagne d'essais de 3 mois avec ce bus à partir de février 2021. L'autobus a circulé sur la ligne 189. Ce bus a ensuite été exposé quelques jours à Lorient en avril 2021. En octobre 2021, ce bus a été présenté à Boulogne-sur-Mer. En novembre, il a circulé quelques jours à Laon.

En France, le premier CaetanoBus H2.City Gold a été mis en service à l'automne 2021 sur le réseau Impulsyon de La Roche-sur-Yon Agglomération. Ce bus est exploité par la CTY, une filiale de RATP Dev.

Autobus H2.City Gold
Autobus H2.City Gold (conduite à droite) exposé au Busworld à Bruxelles en octobre 2019.

Des bus de ce type circulent également en dehors de France. Le réseau TMB de Barcelone (Espagne) va exploiter 8 bus CaetanoBus H2.City Gold. En Allemagne, le transporteur moBiel GmbH a commandé 4 bus de ce type, et l'opérateur ESWE Verkehr en a réceptionné 10 en octobre 2021. En 2022, la société allemande Rurtalbus va réceptionner 5 bus CaetanoBus H2.City Gold.

Une version articulée de 18 mètres de cet autobus est prévue pour 2023.


Fiche technique