Autocars électriques : achats en cours

Article publié le par

Autocars électriques : achats en cours
Autocar électrique Yutong d'un transporteur privé d'Ile-de-France
Autocar électrique

En France, désormais plus d'une soixantaine d'autocars électriques sont en circulation. Ils roulent essentiellement en Ile-de-France chez des transporteurs qui assurent des services pour le compte de la Ville de Paris, mais aussi sur deux lignes régulières Zou! de la Région Sud, une ligne en Bretagne, une ligne en Pays-de-la-Loire, une ligne Flixbus…

Deux communes d'Ile-de-France viennent de publier un marché public pour envisager l'acquisition chacune d'un autocar à propulsion 100% électrique. Il s'agit des communes de Drancy et de Romainville, toutes deux situées en Seine-Saint-Denis. Dans les deux cas, ces autocars doivent remplacer des véhicules ayant un certificat qualité de l'air (Crit'Air) de classe 5.

Les marchés prévoient l'achat du véhicule et de la borne de recharge en électricité.

Les construteurs et revendeurs d'autocars électriques ont jusque début décembre pour déposer leurs offres.

A ce jour, il n'existe que deux constructeurs qui commercialisent des autocars de ce type en France : BYD et Yutong. Les deux ont leur siège en Chine.

En juin dernier, la ville de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) a attribué un marché public pour un autocar scolaire ou interurbain électrique comprenant le véhicule, la maintenance préventive sur 8 ans et la maintenance curative sur 3 ans à Dietrich Carebus pour 473 450 euros HT. Cette société était en redressement judiciaire depuis juin dernier. Elle vient d'être reprise par Temsa au 1er novembre. La commercialisation des véhicules Yutong en France va désormais passer directement par une filiale de Yutong.

Il est à noter que le segment du marché de l'autocar électrique n'est pas encore couvert par les centrales d'achat publiques CATP et UGAP. Les collectivités doivent donc passer un marché public pour acheter ce type de véhicules.

Partager cet article :

A lire aussi dans l'actualité des transports en commun…

TRANS'BUS sur Twitter