Biogaz et bioéthanol : nouveaux débouchés pour la filière agricole ?

Article publié le par

Biogaz et bioéthanol : nouveaux débouchés pour la filière agricole ?
Autobus Iveco Urbanway Natural Power : Escape Game Le Bus Vertigineux
Stand GRDF SIA

Le Salon International de l'Agriculture (SIA) ouvre ses portes à Paris ce samedi 22 février 2020. Durant 9 jours, les visiteurs pourront découvrir toute la filière agricole à la Porte de Versailles.

Mais quel rapport entre l'agriculture et les transports collectifs, thème de ce site internet ?

Le lien le plus fort concerne l'énergie. L'agriculture et notamment les déchets agricoles sont une source d'énergie renouvelable et locale qui peut contribuer à la transition énergétique pour réduire les émissions de CO2.

La méthanisation à partir de matière organique permet d'obtenir du biogaz (bioGNV). Le biogaz est soit injecté dans le réseau, soit stocké et commercialisé sur place. L'autre carburant est le bioéthanol (ED95) obtenu par la distillation du marc de raisin ou du jus de betterave.

Les transports publics, utilisateurs de biocarburants

Les carburants issus de l'agriculture ou du traitement des déchets agricoles sont utilisés par quelques bus et cars en France.

La consommation de biocarburants par les transports publics n'est pas nouvelle. Lancé dans les années 90, le Diester est un carburant (biodiesel) qui contient de l'huile végétale (colza) et du gazole.

L'utilisation du bioéthanol pour les transports publics est plus récente. Après plusieurs expérimentations depuis 2011, le constructeur Scania a commercialisé une dizaine d'autocars fonctionnant au bioéthanol en 2019. Ces véhicules circulent en Nouvelle-Aquitaine (entre La Rochelle et l'Ile-de-Ré), en Occitanie et dans le Libournais.

Concernant le biogaz, il rencontre un grand succès ces dernières années.

Le groupe Prêt-à-Partir exploite depuis 2019 un minicar de transport scolaire Iveco Daily alimenté en BioGNV. Le plein en carburant est effectué directement dans une ferme chez un agriculteur équipé d'une centrale de méthanisation à Colombey-lès-Choiseul (Haute-Marne).

En Ile-de-France, des bus de la RATP circulent également au biogaz. Mais celui-ci est fabriqué à partir de la méthanisation de déchets organiques et non par des agriculteurs.

Les biocarburants au Salon International de l'Agriculture

Les solutions autour du biogaz proposées par GRDF et par GRTgaz sont présentées sur leurs stands au Salon International de l'Agriculture. Ces initiatives permettent de diversifier les sources de revenus des agriculteurs et contribuent à réduire la consommation d'énergie fossile.

Pour expliquer au grand public comment le biogaz est produit, GRDF propose gratuitement un escape game. Le jeu a lieu à bord d'un autobus Iveco Urbanway Natural Power.

Plus de 600 000 visiteurs devraient visiter l'édition 2020 de ce salon. De très nombreux groupes sont attendus. Chaque jour, plusieurs centaines d'autocars vont venir déposer puis reprendre leurs passagers le long de la rue de la Porte d'Issy. Certains d'entre-eux circulent peut-être avec des agrocarburants.

Partager cet article :

À lire aussi dans l'actualité des transports en commun…

TRANS'BUS sur Twitter