Thionville : Keolis débute l'exploitation du réseau Citéline du SMiTU

Article publié le par Olivier Meyer

Thionville : Keolis débute l'exploitation du réseau Citéline du SMiTU
Autobus du réseau Citeline à Thionville en 2011
Citeline

Le Syndicat Mixte des Transports Urbains Thionville-Fensch (SMiTU) a attribué à Keolis le contrat de délégation de service public pour l'exploitation du service de transport public le mercredi 17 février 2021.

Trois autres candidats avaient déposé une offre à cette consultation : Marfina, SADAP (Prêt-à-Partir) et Transdev.

Le contrat, d'une durée de 5 ans, débute ce jeudi 1er avril 2021. Une société dédiée à cette DSP a été créée : Keolis Thionville-Fensch.

Pour mener à bien cette consultation, la collectivité a fait appel à une assistance à maîtrise d'ouvrage avec un expert comptable, des avocats pour la partie contractuelle et le bureau d'études Citec pour les aspects techniques.

Le choix de la formule de délégation de service public a pour objectif de diminuer la contribution financière du SMiTU et d'avoir un engagement sur l'augmentation des recettes commerciales.

Le réseau Citéline du SMiTU était jusque là exploité par la SPL Trans Fensch dans le cadre d'un contrat d'OSP (obligations de service public).

Auparavant, jusque fin 2013, le réseau a été exploité par la SEM Trans Fensch avec une assistance technique de Transdev.

Dissolution de la SPL Trans Fensch

La SPL Trans Fensch va être dissoute. Le SMiTU va racheter les biens de la SPL. Les marchés de location de bus articulés et d'autocars scolaires ont également été transférés de la SPL au SMiTU. Les 44 véhicules loués seront mis à disposition du nouveau délégataire.

Keolis reprend l'intégralité du personnel de la SPL.

Objectif BHNS

Un nouveau réseau a été mis en place lundi 22 février 2021.

Le tracé de certaines lignes préfigure celui du futur BHNS. Ce BHNS est le projet Citézen lancé par le SMiTU. Il sera exploité avec des autobus électriques ; le rechargement des batteries aura lieu aux terminus et au dépôt. Citézen doit être mis en service en 2026. Une marche à blanc d'une année (2025) est prévue.

S'abonner
Partager cet article :

À lire aussi dans l'actualité des transports en commun…

transbus.org sur Twitter