Heuliez Bus : cap sur l'électromobilité

Article publié le par Olivier Meyer

Autobus électrique Heuliez de la RATP à Paris
Autobus électrique Heuliez de la RATP à Paris
Bus électrique Heuliez

Le groupe CNH Industrial a réorganisé son offre d'autobus commercialisée sous les marques Iveco Bus et Heuliez distribuées par Iveco France. CNH Industrial a annoncé l'introduction à la Bourse de Milan de sa branche Iveco Group pour le début de l'année 2022.

La production de l'usine Heuliez Bus, située à Rorthais dans les Deux-Sèvres, est désormais dédiée à l'électromobilité. Les autobus à moteur thermique (diesel ou gaz naturel) disparaissent du catalogue de produits Heuliez. Il n'existe donc plus de produits concurrents entre les deux marques appartenant au même groupe.

Une gamme complète de bus électriques

Les chaînes d'assemblage produisent une gamme d'autobus électriques en quatre longueurs (de 9,5 à 18 mètres) et deux largeurs différentes. Ces bus sont équipés de batteries Forsee Power. Deux types de recharge existent pour les bus de 12 et 18 mètres : charge lente au dépôt ou recharge rapide au terminus.

Pour les lignes à haut niveau de service, une finition haut de gamme, GX Linium, est proposée.

Midibus : des démonstrations dans de nombreux réseaux

Le midibus électrique de grande capacité GX 137 L (10,7 m) a été présenté le mois dernier aux Rencontres nationales du transport public à Toulouse. Depuis, le véhicule enchaîne les démonstrations, à Vichy, à Evreux, à Besançon… tout comme le midibus court (9,5 m) de démonstration, aperçu à Niort puis à Nice.

Sur ce segment, il existe actuellement peu de concurrence : le potentiel de développement est donc important.

Bus standard : la course en tête

Le nombre d'acteurs sur le marché du bus électrique de 12 mètres est d'une dizaine de constructeurs. Heuliez est leader des immatriculations en France avec, en 2020, plus de 45 % de part de marché pour les bus de ce type, suivi par Bolloré avec le Bluebus 12.

En septembre dernier, le 500ème GX 337 Elec a été produit. Le modèle le plus largement commercialisé est le GX 337 Elec à charge lente au dépôt.

En Île-de-France, plusieurs commandes ont été passées par la Centrale d'Achat du Transport Public (CATP) pour le compte d'Île-de-France mobilités (68 exemplaires en service à Argenteuil et Vélizy) et par la RATP (247 bus en circulation ou en cours de livraison, 179 autres à venir).

À Aix-en-Provence, Keolis Pays d'Aix en a commandé 46 pour le réseau de la Métropole d'Aix-Marseille-Provence.

Une série de 13 bus GX 337 Elec a été livrée au Sytral pour le réseau TCL. Ces bus seront exploités par Keolis Lyon sur la ligne C16 à partir de la semaine prochaine.

Des bus ce type circulent aussi à Blois, Brest, La Rochelle, Mulhouse, Orléans, Valence…

Quelques unités ont également été vendues à l'étranger, en Allemagne, en Autriche et en Italie.

Une version à charge rapide est aussi proposée. La métropole de Nice vient de passer commande de 16 GX 337 Elec à charge rapide pour son réseau Lignes d'Azur. Ces bus viendront s'ajouter aux exemplaires livrés en 2019 et 2020. Les terminus des lignes où ces bus circulent sont équipés d'un système de recharge rapide par pantographe.

Bus articulés : succès à l'export

C'est à l'étranger que la marque a connu plusieurs succès pour son GX 437 Elec. Des autobus articulés électriques circulent à Trondheim en Norvège depuis 2019, mais aussi aux Pays-Bas.

En France, à ce jour, seul un exemplaire de démonstration a été immatriculé. Le leader sur ce segment de marché est Irizar avec 61 bus en circulation à Amiens et Bayonne.

Heuliez, une marque destinée à la France

La marque Heuliez est conservée uniquement pour le marché français. Les véhicules assemblés dans l'usine de Rorthais et destinés à l'export seront commercialisés avec la marque Iveco sous l'appellation E-Way.

S'abonner
Partager cet article :

À lire aussi dans l'actualité des transports en commun…

transbus.org sur Twitter