Le gaz, énergie d'avenir pour les transports publics

Le gaz, énergie d'avenir pour les transports publics
Bus RATP circulant au biogaz
Autobus au gaz

Suite à la COP 21 et à la loi sur la transition énergétique, la part du carburant diesel dans les flottes de véhicules de transport en commun va se réduire. Les alternatives existent : bus électriques, bus à hydrogène, mais surtout bus au gaz. Cette technologie existe depuis longtemps. Son coût est bien plus proche de celui des bus diesel que les autres solutions.

La promotion de cette filière est assurée par les professionnels via l'Association Française du Gaz (AFG) et l'Association Française du Gaz Naturel pour Véhicules (AFGNV). Ces acteurs se regroupent à Paris pour Expo Gaz (du 19 au 21 septembre) et le congrès du gaz (les 19 et 20 septembre) au palais des congrès. À cette occasion, un atelier "Le transport terrestre : bilan et perspectives" regroupant notamment GRDF, GRTgaz et le groupement Réunir aura lieu.

En France, les bus au gaz ont commencé à circuler en nombre dans quelques villes à partir de 1998. Près de 20 ans plus tard, la flotte en circulation continue à croître. On arrive d'ailleurs au renouvellement des premiers véhicules mis en service.

Depuis les premiers modèles, les constructeurs ont fait de grands progrès dans leurs motorisations. Les véhicules sont plus fiables et consomment moins d'énergie. Le gaz utilisé provient de deux sources : gaz fossile (énergie non renouvelable comme le pétrole) ou biogaz (énergie renouvelable).

Désormais, plus de 2700 autobus au gaz sont en circulation en France. La RATP va étendre sa flotte et le STIF souhaite orienter ses acquisitions de bus vers des véhicules de ce type en Ile-de-France.

Depuis peu, le constructeur Scania propose des autocars interurbains fonctionnant au gaz. D'autres industriels devraient très prochainement proposer également des autocars fonctionnant avec ce carburant. Concernant les cars de tourisme, le carburant gaz sous sa forme GNL (gaz naturel liquéfié) pourrait devenir une alternative au diesel.

Partager cet article :

Commentaires

A lire aussi dans l'actualité des transports en commun…