Réunion annuelle des voyageurs du réseau TBM à Bordeaux

Article publié le par

Réunion annuelle des voyageurs du réseau TBM à
Réunion annuelle des voyageurs du réseau TBM
TBM Bordeaux

Keolis Bordeaux Métropole, délégataire des transports publics de Bordeaux Métropole organise une fois par un an une réunion avec les voyageurs du réseau TBM. Cet événement a eu lieu le 17 mai dans une salle du quartier de la Bastide à Bordeaux. Une quarantaine de personnes sont venues y assister.

La présentation était assurée par Hervé Lefèvre (directeur général de Keolis Bordeaux Métropole, groupe Keolis) et Christophe Duprat (vice-président de Bordeaux Métropole en charge des transports et du stationnement). Le bilan de l'année de 2017 a été dressé :

  • augmentation du nombre de voyages (en avance sur les objectifs) : + 11,7 millions de voyages en 2017 par rapport à 2016
  • diminution du taux de fraude (qui reste supérieur dans les tramways par rapport aux bus)
  • saturation du tramway à certaines heures et difficultés liées à l'alimentation par le sol (APS)
  • succès des navettes qui desservent Bordeaux Métropole Arena lors d'évènements dans cette salle multifonctions (en moyenne 20 % des spectateurs prennent les transports publics)

Certains indicateurs plutôt techniques ont été commentés : taux de disponibilité des rames de tramway et des autobus à la prise de service, taux de panne aux 10 000 km, nombre de réclamations par an (environ 6 000)…

Côté finances, le taux de couverture des dépenses par les recettes provenant des usagers se monte à près de 34 %. En 2017, les voyageurs ont déboursé 74,5 millions d'euros dans l'achat de titres de transport. De quoi éluder rapidement la question de la gratuité du réseau TBM : la perte de recettes ne serait pas supportable par la collectivité. Autre source de financement, le versement transport : sa collecte auprès des entreprises est de 180 millions d'euros.

Tous les services proposés par le réseau TBM étaient détaillés : les lignes de tram et les Lianes (lignes de bus structurantes) concentrent 91 % des voyages, le service de vélos en libre service V³ évolue légèrement, les navettes fluviales Bat³ rencontrent un vif succès (plus de 360 000 voyages, dont 40 % par des usagers quotidiens) et Mobibus, le service de transport des personnes à mobilité réduite, est exploité avec 43 véhicules en propre et 11 affrétés.

L'évolution du réseau est directement liée à celle de la Métropole. L'arrivée de la LGV Sud Europe Atlantique, et notamment des trains Ouigo, renforce la fréquentation du réseau TBM. Les clients de ces trains low-cost sont 80% à utiliser les lignes TBM. La construction de nouveaux logements (à Villenave-d'Ornon, à Bacalan…) va nécessiter d'adapter la desserte.

Pour y répondre, plusieurs investissements sont prévus : mise en place de la billettique Thalès (pour 13,5 millions d'euros, en remplacement de l'actuel système Vix/ERG), extensions de lignes de tramway, remplacement de 1 200 coffrets APS, acquisition de 10 nouvelles rames Alstom Citadis 402 (30 millions d'euros), projets de BHNS… Pour les voyageurs, le prochain changement à venir est le lancement le 22 mai du nouveau site internet infotbm.

Chaque année, une enquête de satisfaction est menée de la même manière. Les sondés attribuent la note de 15,3/20 au réseau. Et 90,9 % jugent le service satisfaisant ou très satisfaisant.

Quelques éléments de réflexion pour le réseau en 2050 ont été évoqués. Lorsque le tramway aura atteint sa capacité maximale, se posera alors la question d'un autre système pour l'hypercentre de Bordeaux, pourquoi pas un métro. La piste d'un téléphérique urbain a également été citée. L'objectif de l'élu est d'opter pour le système de transport le mieux adapté aux déplacements d'aujourd'hui et de demain, dans le cadre d'un environnement économique et financier de plus en plus contraint.

Enfin, les participants ont pu poser directement leurs questions aux intervenants.

Partager cet article :

Commentaires

A lire aussi dans l'actualité des transports en commun…

TRANS'BUS sur Twitter