Le vélo : intermodalité et VLS


Voie bus autorisée aux vélos

Le grand retour de la bicyclette en zone urbaine a eu lieu avec le lancement des systèmes de vélos en libre-service (VLS) dans les villes. Ce système offre une souplesse d'utilisation beaucoup plus grande que les points de location qui existaient auparavant, comme par exemple les fameux vélos jaunes de La Rochelle.

Mais les agglomérations développent également l'offre de stationnement des vélos, à côté des stations de TCSP.

Vélos en libre service

V'eol à Caen
Vélos en libre-service V'eol à Caen.

Véritable complément de l'offre de transport en commun, les systèmes de location de vélos en libre service sont soit financés par l'affichage publicitaire, soit intégrés dans la DSP du réseau de transport en commun.

Fonctionnement

Les vélos sont installés dans des stations situées sur la voie publique. Chaque vélo est fixé à une bornette. Une borne permet d'effectuer la réservation, puis de libérer un vélo. Le retour du vélo peut être effectué dans n'importe quelle station qui possède au moins une bornette libre.

Vélocité à Angers
Vélos en libre-service sur leurs bornettes à Angers.

Dans certaines agglomérations, l'utilisation des vélos est possible avec la même carte que celle utilisée pour le réseau urbain.

Régulation

Le mouvement naturel des vélos ne permet pas toujours aux stations de bien équilibrer le nombre de vélos. Par exemple, à proximité d'une gare, les vélos seront très rapidement en nombre insuffisant le matin, et le soir la station peut manquer de bornettes libres. Les opérateurs régulent ces flux avec leurs équipes qui utilisent des véhicules de transport de vélos.

Réparations

Les exploitants doivent mettre en place des agents et des ateliers, parfois mobiles, pour réparer les vélos.

Vélo avec outils de réparation
A Lyon la petite maintenance des Vélo'v est effectuée à vélo
Bus R 312 Vélo'v
A Lyon JCDecaux possède un ancien autobus R 312 aménagé en véhicule technique.

A Paris, l'atelier central des Vélib est installé dans une péniche.

Péniche JCDecaux Cyclocity
La péniche des Vélib' sur la Seine.

Le vandalisme pèse sur ces systèmes.

Station fermée à Aubervilliers
Les vélos ont été retirés de cette station à Aubervilliers en raison de trop fortes dégradations.

De nombreux vélos ne sont jamais restitués. En janvier 2015, à l'occasion du vidage du canal Saint-Martin à Paris, des dizaines de Vélib ont été récupérés par les équipes de la société JCDecaux.

Vélib retrouvés dans le canal Saint-Martin
Incivilité : deux Vélib retrouvés au fond du canal Saint-Martin.

Exemples de services

Deux sociétés se partagent l'installation et l'exploitation de ces systèmes. Effia propose Vélossimo, une offre qui se décline en libre service (Orléans, Rennes, Bordeaux), location et gardiennage. Cette activité a été reprise par Cykleo, filiale de Keolis. L'offre de JCDecaux est nommée Cyclocity, dont les principales villes sont Lyon (Vélo'V) et Paris (Vélib').

Des vélos sans bornes !

En octobre 2017, les vélos Gobee Bike sont arrivés à Lille et Paris. Ces vélos sont en libre-service, mais n'ont pas de station (free floating). Ils peuvent être stationnés dans tous les parkings publics. Chaque vélo est géolocalisé. Les utilisateurs visualisent la position des vélos disponibles via l'application. Pour dévérouiller le vélo, il faut scanner un QR-Code. Et en fin de trajet, il suffit de verrouiller le vélo avec le cadenas situé au-dessus de la roue arrière.

A Paris, après Gobee Bike, trois autres services de vélos sans borne ont été lancés : Ofo (vélos jaunes), Obike (vélos jaunes et gris) et Mobike (vélos gris et orange). Le spécialiste du stationnement Indigo a développé un système similaire avec sa solution Indigo Weel lancée fin 2017 à Metz, puis en 2018 à Tours et Bordeaux.

En février 2018, Gobee Bike a annoncé l'arrêt de son activité en raison de trop nombreuses dégradations ou vols de ses vélos.

Des vélos électriques

Deux systèmes existent : batterie intégrée au vélo (rechargée par la station) ou batterie amovible (louée et rechargée par l'utilisateur).

Location de vélos

Précurseurs de la mise à disposition de vélos, les points de location permettent de louer des vélos.

Vélos jaunes à La Rochelle
Les fameux vélos jaunes font partie intégrante du réseau urbain de La Rochelle

D'autres collectivités proposent des systèmes de location sur des durées plus longues (quelques mois) et proposent parfois des vélos à assistance électrique.

Facilités de stationnement et de circulation

Le développement du vélo en ville passe également par l'aménagement de la voirie, à la fois pour la circulation et le stationnement des bicyclettes.

Parc à vélos
Vélo parc à Strasbourg accessible aux abonnés du réseau CTS

Il existe des systèmes de consignes à vélos, chaque utilisateur du système possède son box pour ranger son vélo et ses affaires personnelles.

consigne individuelle
Métrovélo Box à Grenoble au terminus d'une ligne de tramway

Certains réseaux de transport en commun permettent de voyager avec son vélo. Dans ce cas, l'arrière du bus est aménagé de manière spécifique. Les tramways sont souvent accessibles avec un vélo (parfois uniquement aux heures creuses).

Voyager en bus avec son vélo

Il est parfois possible de voyager en bus avec son vélo. Pour cela, il faut que le bus possède un compartiment pour les vélos ou un porte-vélos.

porte-vélos à l'arrière
Porte-vélos à l'arrière d'un midibus de Salon-de-Provence (2 vélos maximum).

A La Rochelle, le réseau Yélo exploite l'été une ligne entre le centre-ville et l'Ile-de-Ré. Cette desserte est effectuée avec des autobus articulés dont la partie arrière est aménagée pour transporter les vélos. Les passagers sont donc séparés des vélos.

Des lignes exploitées en autocars peuvent aussi parfois accueillir les vélos, soit en soute, soit sur un rack à l'arrière.

Partager cet dossier :