Hydrogène : la solution pour les bus et la mobilité ?

Article publié le par - mis à jour le

Hydrogène HyVolution

Le salon HyVolution 2020 a lieu les mardi 4 et mercredi 5 février à Paris, au Parc Floral.

L'événement fait la promotion de la filière hydrogène en France en regroupant tous les acteurs autour de trois thématiques : l'énergie, l'industrie et la mobilité. Pendant deux jours, les visiteurs intéressés par l'hydrogène pourront aller à la rencontre de plus de 100 exposants. La précédente édition de ce salon professionnel avait eu lieu en avril 2018.

Le constructeur français de bus à hydrogène Safra est présent à HyVolution 2020.

Quelle utilisation de l'hydrogène dans les transports publics ?

Du côté des transports publics routiers, les premiers bus à hydrogène circulent en France depuis fin 2019 sur le territoire de trois collectivités : Ile-de-France (Versailles), Artois-Gohelle (Béthune) et Pau.

Sur les réseaux sociaux, le SMT Artois-Gohelle défend sa place de précurseur dans le domaine lorsque la presse indique que le pionnier est une autre collectivité.

D'autres collectivités se montrent intéressées par cette technologie, avec des réflexions plus ou moins avancées. Ainsi, à Auxerre, une ligne de bus sera exploitée avec des bus électriques alimentés par une pile à combustible à partir de décembre 2020.

À Dijon, la métropole a associé plusieurs partenaires, dont Keolis, l'exploitant des transports publics, à la création d'une unité de production et de distribution d'hydrogène.

À Toulouse, le projet HyPort est lancé. Il est prévu 4 autobus à hydrogène Safra Businova qui circuleront à l'aéroport de Toulouse-Blagnac.

D'autres intentions de mise en service de bus à hydrogène en France ont été sélectionnées fin 2019 à la suite de l'appel à projets Ecosystèmes de mobilité hydrogène (Châteauroux, Le Mans, Lyon, Montpellier et Vert-le-Grand).

Quelle offre de véhicules ?

À ce jour, seuls deux constructeurs commercialisent en France des bus électriques fonctionnant à l'hydrogène. Il s'agit de l'albigeois Safra (modèle Businova) et du belge Van Hool.

Deux autres constructeurs, vont arriver sur le marché français, le portugais CaetanoBus (autobus H2.City Gold) et le polonais Solaris (autobus Urbino). Ces deux modèles de bus à hydrogène seront prochainement à l'essai par la RATP à Paris.

À suivre

Le prochain événement consacré à l'hydrogène aura lieu à Paris du 7 au 8 avril 2020. Il s'agit de la troisième édition de Zero Emission Bus Conference. Pendant deux jours, les bus électriques (dont font partie les bus à hydrogène) et la transition énergétique des flottes d'autobus feront l'objet de plusieurs interventions par des élus, des experts et des industriels.

Partager cet article :

À lire aussi dans l'actualité des transports en commun…

TRANS'BUS sur Twitter