Pau : mise en service des autobus à hydrogène Fébus

Article publié le par

Pau : mise en service des autobus à hydrogène Fébus
Autobus Van Hool Exquicity : Fébus du réseau Idélis de Pau
Fébus

Ce mardi 17 décembre, François Bayrou, maire de Pau, président de l'agglomération Pau-Pyrénées, inaugure le Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) Fébus.

L'événement est maintenu malgré un mouvement social national qui entraîne des perturbations sur le réseau Idélis.

Ainsi, à partir de 15 heures, six Fébus seront mis en service sur la ligne F. L'accès aux Fébus sera ouvert à tous gratuitement jusqu'à la fin de service.

Ces nouveaux bus articulés sont des Van Hool Exquicity équipés d'une pile à combustible (fournie par l'entreprise canadienne Ballard) alimentée par de l'hydrogène.

La station de recharge en hydrogène a été mise en service le 20 septembre. Construite par ITM Power, elle est exploitée pour 15 ans par GNVert, filiale d'Engie. À terme, l'énergie nécessaire à la production d'hydrogène sera fournie par des panneaux solaires.

Les bus Fébus circulent sur la ligne F du réseau de transport public Idélis du syndicat mixte Pau Béarn Pyrénées Mobilités. Idélis est exploité par la SPL STAP avec l'assistance technique de Keolis.

Cette ligne, longue de 6 km entre la gare de Pau et l'hôpital F. Mitterrand, a été créée lors de la restructuration du réseau le 8 juillet dernier. Son tracé dessert 14 stations ; toutes sont équipées d'un distributeur automatique de titres de transport, de l'information en temps réel et de la vidéo-protection. L'itinéraire de ce BHNS est en site propre sur 85 % du trajet.

Initialement prévue pour juillet, la livraison à Pau du premier Fébus a eu lieu le 5 septembre. Au total, 8 véhicules Exquicity ont été commandés au constructeur belge Van Hool. L'investissement est de 9,42 millions d'euros HT (marché public attribué en août 2017). La maintenance de ce matériel roulant sera effectuée directement par le constructeur.

Le Fébus a été présenté au salon Busworld, en octobre dernier à Bruxelles où il a remporté le Grand Award Bus 2019 et le Ecology Label 2019.

En attendant la mise en exploitation de ces Van Hool ExquiCity « zéro émission », des autobus articulés diesel de location ont assuré le service.

Pau est la troisième agglomération de France à exploiter des autobus électriques fonctionnant à l'hydrogène. La première a été Versailles en septembre, avec deux autobus Van Hool du transporteur SAVAC sous les couleurs d'Île-de-France mobilités. La deuxième est Béthune (réseau Tadao) avec six Safra Businova H2. Mais avec une flotte de 8 autobus articulés électriques à hydrogène, Pau devient donc l'agglomération leader dans ce domaine.

Partager cet article :

A lire aussi dans l'actualité des transports en commun…

TRANS'BUS sur Twitter