Plan France Relance : soutien pour des constructeurs de bus

Article publié le par Olivier Meyer

Plan France Relance : soutien pour des constructeurs de bus
Site internet France Relance du Ministère de l'Économie, des Finances et de la Relance
logo France Relance

La crise de la Covid-19 n'est pas terminée, mais les autorités publiques préparent la reprise pour bâtir la France de 2030. Les moyens consacrés par le Gouvernement et l'Union Européenne sont orientés vers la « refondation économique, sociale et écologique du pays ». Le plan de relance est doté de 100 milliards d'euros.

La liste des projets industriels financés est disponible sur le portail des données ouvertes du Ministère de l'Economie, des Finances et de la Relance, toutefois les montants accordés ne sont pas indiqués pour chaque projet.

Dans la filière automobile, les entreprises Bluebus et Safra ont présenté des projets qui ont été retenus dans le cadre du soutien aux investissements industriels. La société Aguila Technologie va également recevoir des financements pour développer ses solutions.

Un nouveau Bluebus de 6 mètres

La société Bluebus, filiale du Groupe Bolloré, produit des autobus électriques.

Le projet a pour but le développement et l'industrialisation d'un nouveau minibus électrique Bluebus de 6 mètres intégrant :

  • l'augmentation de densité d'énergie des batteries LMP de BlueSolutions (fabriquées en Bretagne) pour plus d'autonomie
  • l'optimisation des rendements de la chaîne de traction et des auxiliaires
  • une nouvelle ossature monobloc optimisée en masse qui autorise l'augmentation du nombre de passagers embarqués
  • une version « Plateforme Robotisée numérique » pour des développements futurs

SAFRA : industrialisation du Businova et rétrofit hydrogène

Le groupe Safra est une PME tarnaise organisée autour de plusieurs métiers liés aux véhicules de transport public (rénovation et fabrication).

Le projet porte sur l'agrandissement et la modernisation du site industriel. Ainsi, la production de la gamme d'autobus Businova à motorisation propre sera industrialisée. L'entreprise pourra également développer sa nouvelle activité de rétrofit d'autocars diesel en véhicules à motorisation hydrogène. Le groupe met en avant la création de plusieurs centaines d'emplois à horizon 2025.

Aguila Technologie : marteau brise-vitre électronique d'urgence

D'autres entreprises du secteur vont être aidées, comme par exemple Aguila Technologie. La société a conçu un marteau électronique d'urgence capable de briser les vitres d'un autocar ou d'un bus en quelques secondes. Ce produit a reçu le Prix Innovation Sécurité Routière 2020.

L'entreprise souhaite faire évoluer le Règlement de l'ONU n°36 « Prescriptions uniformes relatives à l'homologation des véhicules de transport en commun de grandes dimensions en ce qui concerne leurs caractéristiques générales de construction » afin de rendre obligatoire ce type de dispositif dans les bus et cars.

Un bâtiment dédié est en cours de construction à Bidart (Pyrénées-Atlantiques). Le programme soutenu par France Relance prévoit l'industrialisation, l'homologation et l'installation de cette nouvelle unité industrielle.

S'abonner
Partager cet article :

À lire aussi dans l'actualité des transports en commun…

TRANS'BUS sur Twitter