Lyon : le Sytral diversifie les énergies de sa flotte de bus

Article publié le par Olivier Meyer

Lyon : le Sytral diversifie les énergies de sa flotte de bus
Nouveau trolleybus Hess sur la ligne C13 du réseau TCL à Lyon
Logo bus TCL

À Lyon, l'énergie électrique est déjà utilisée pour le métro, les tramways, les funiculaires et les trolleybus du réseau TCL. En revanche, les autobus fonctionnent au gazole. Le Sytral s'est engagé dans une politique de renouvellement de sa flotte d'autobus et de trolleybus. Plusieurs solutions ont été retenues pour la transition énergétique.

Trolleybus équipés de batteries

Pour la ligne C13 (Grange Blanche - Montessuy Gutenberg), le Sytral a attribué en janvier 2020 un marché public de fourniture de trolleybus. Le constructeur retenu est la société suisse Hess. Le premier exemplaire a été reçu en décembre 2020. Ces trolleybus lighTram19 DC sont bi-modes : ils peuvent circuler sur une partie de l'itinéraire avec l'énergie de leurs batteries qui sont ensuite rechargées lorsque les perches sont relevées, connectées aux lignes aériennes de contact. Ces véhicules n'ont donc pas de groupe d'autonomie diesel.

Dix-sept trolleybus articulés Hess ont été mis en service commercial le lundi 26 avril. D'autres trolleybus de ce type vont équiper la ligne C11 en septembre.

Un deuxième appel d'offres pour des trolleybus a été lancé en février 2021. La commande va porter sur des trolleybus standards et articulés. Ils sont destinés à remplacer certains trolleybus Irisbus Cristalis (mis en service à partir de 2002) et une partie des autobus diesel.

Autobus : BioGNV et électricité

Pour remplacer les autres autobus diesel, le Sytral a retenu un mix-énergétique, en commandant des autobus fonctionnant au gaz naturel (BioGNV) et des bus électriques à batteries. D'ici 2026, 400 bus au gaz ou électriques seront mis en service.

Le dépôt d'autobus de la Soie est en cours d'équipement pour recevoir des autobus fonctionnant au bioGNV. Le Sytral a retenu le Lion's City CNG de MAN, dans sa version EfficientHybrid. Des modèles de 12 et 18 mètres, respectivement 20 et 36 exemplaires, sont en cours de réception. Ils seront prochainement mis en service sur 7 lignes de bus TCL exploitées par ce dépôt.

Pour accueillir des autobus fonctionnant au BioGNV, 4 des 9 dépôts du réseau TCL seront réaménagés et équipés d'installation de recharge.

Le Sytral a aussi commandé des autobus électriques à batteries. Une série de 13 Heuliez Bus GX 337 E Linium va circuler sur la ligne C16.

Hydrogène

Le Sytral s'intéresse également à l'hydrogène qui offre une plus grande autonomie que les bus électriques à batteries. En 2019, le projet Thetys avait été sélectionné par l'ADEME suite à l'appel à projets « Ecosystèmes de mobilité hydrogène » inscrit dans le Grand Plan d'Investissement 2018-2022 du Gouvernement. Il était alors envisagé l'achat de deux bus à hydrogène. Ces bus pourront être alimentés en hydrogène au Quai des Energies, une station multi-énergies renouvelables déjà existante. Elle est exploitée par la société GNVERT et la Compagnie Nationale du Rhône.

Pour mettre en œuvre la transition énergétique le Sytral, autorité organisatrice des mobilités, est accompagné de son délégataire Keolis Lyon, assisté de Keolis Conseils et Projets.

S'abonner
Partager cet article :

À lire aussi dans l'actualité des transports en commun…

TRANS'BUS sur Twitter