Transports publics : les nouveautés de ce début d'année 2022

Article publié le par Olivier Meyer - mis à jour le

Girouette affichant Bonne Année sur un autocar.
Girouette affichant Bonne Année sur un autocar.
Girouette masque obligatoire

Le début de cette nouvelle année coïncide avec le démarrage de plusieurs contrats d'exploitation de services de transport public, mais aussi avec quelques modifications du mode de gestion, des évolutions réglementaires et des nouveautés pour les voyageurs.

Tour d'horizon des principaux changements de ce début d'année 2022.

Transferts de compétence

En région Auvergne-Rhône-Alpes, le Sytral est remplacé le 1er janvier 2022 par l'autorité organisatrice des mobilités des territoires lyonnais, un établissement public local (EPL). Le syndicat mixte était autorité organisatrice des transports pour l'ensemble du département du Rhône. Le périmètre de l'EPL est plus large avec 263 communes sur un territoire de plus d'1,8 million d'habitants. Cet établissement public associe la Métropole de Lyon, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, les communautés d'agglomération Villefranche Beaujolais Saône et de l'Ouest Rhodanien, ainsi que l'ensemble des communautés de communes du Rhône.

En région Occitanie, la Régie départementale des transports de la Haute-Garonne quitte le giron du département pour celui de la région.

Changements de forme juridique

L'exploitant du réseau TAM de Montpellier change de forme juridique. La SEM est transformée en Société Publique Locale (SPL).

À noter que la SEMITAG, exploitant du réseau TAG du Syndicat Mixte des Mobilités de l'Aire Grenobloise, a également changé de forme juridique. Cette SEM est devenue la SPL M TAG fin septembre 2021.

Dans le Finistère, la communauté de communes du pays de Landerneau-Daoulas change de statut et devient une communauté d'agglomération. La collectivité avait pris la compétence mobilité en juillet dernier.

Nouveaux contrats d'exploitation

Les autorités organisatrices qui optent pour la gestion déléguée lancent périodiquement des appels d'offres. Les contrats vont généralement de 3 à 8 ans. À l'issue de ces appels d'offres, les collectivités peuvent choisir de reconduire l'opérateur sortant ou bien de retenir un nouveau prestataire. Panorama des contrats qui prennent effet en ce début d'année 2022.

En région Bretagne, à compter du 1er janvier 2022, la ligne régionale Pontivy/Loudéac - Rennes est exploitée par le transporteur Transdev CAT en remplacement de Keolis Armor.

Le 28 septembre 2021, les élus de la communauté d'agglomération de Fécamp Caux Littoral ont à nouveau retenu la société Keolis Seine-Maritime pour l'exploitation des services de transport urbain de voyageurs. Le réseau Ficibus a changé de logo, les bus vont être relookés.

En Île-de-France, la société Keolis Argenteuil Boucles de Seine démarre l'exploitation de la DSP 33 attribuée en février 2021 par Île-de-France Mobilités. Les lignes de bus desservent 9 communes de l'Est de la communauté d'agglomération Saint-Germain Boucles de Seine et de la ville d'Argenteuil. Ce nouveau contrat mobilise 220 véhicules et plus de 500 salariés. Ces lignes étaient précédemment exploitées par deux filiales de Transdev.

L'Eurométropole de Strasbourg a retenu en octobre 2021 la société Antoni (groupe Prêt-à-Partir) pour l'exploitation du service de transport de personnes à mobilité réduite MobiStras. Une société dédiée a été créée : L'Alsacienne de mobilités. Le contrat est de 3 ans.

Le 25 novembre 2021, les élus de la Communauté Urbaine Le Creusot Montceau-Les-Mines ont reconduit à l'unanimité leur délégataire Transdev CMT pour 6 ans pour l'exploitation du service MonRézo.

Le Sytral a attribué l'exploitation du réseau Libellule de Villefranche-sur-Saône à Transdev. Le groupe a créé une société dédiée pour cette délégation de service public de 6 ans : Transdev Villefranche Beaujolais. L'exploitant précédent était Keolis Villefranche-sur-Saône (ex-CarPostal Villefranche sur Saône).

Dans l'Isère, le conseil communautaire de Vienne Condrieu Agglomération a attribué le 9 novembre à Vienne Mobilités la DSP d'exploitation du réseau de transports publics L'va.

À Aix-les-Bains, RATP Dev reste l'exploitant du réseau Ondéa de Grand Lac, la communauté d'agglomération du Lac du Bourget.

La Communauté de communes Pays d'Évian Vallée d'Abondance lance son réseau de transport public Eva'd. Une délégation de service public va débuter en septembre 2022.

Les transports publics sur le territoire de Salon-de-Provence sont exploités par Transdev Alpilles Berre Méditerranée en remplacement de Keolis Salon de Provence (ex-CarPostal Salon de Provence). La desserte du pays salonnais est intégrée à la délégation de service public du secteur Salon É​tang Côte bleue exploitée avec la marque La Métropole Mobilité de la Métropole d'Aix-Marseille-Provence. Cette société exploite les lignes du secteur de Vitrolles et de la Côte bleue depuis juillet 2021.

Dans les Alpes-Maritimes, trois concessions de service public attribuées par la région Sud pour 8 ans débutent ce 1er janvier 2022. Deux lots sont exploités par Keolis Alpes Maritimes (Nice - Cannes ou Antibes & Grasse - Vence) et un lot par Transdev Alpes Maritimes (Nice - Monaco - Menton). Des véhicules à faible ou zéro émission seront mis en service d'ici fin 2022 sur ces lignes régulières interurbaines.

Dans le Gers, Grand Auch Cœur de Gascogne a reconduit l'opérateur Keolis pour 8 ans pour exploiter son réseau Alliance.

Le 20 décembre 2021, le conseil municipal de Figeac a attribué le nouveau marché d'exploitation pour 18 mois.

La communauté d'agglomération du Bassin d'Arcachon Sud a renouvelé le contrat de Transdev pour 7 années supplémentaires. Le groupe exploite le réseau Baïa depuis sa création en 2007.

Keolis reste l'exploitant des transports publics Horizon de Châteauroux Métropole pour 6 ans de plus.

Evolution du versement mobilité

Principale source de financement des transports publics en zone urbaine, le versement mobilité (VM) est une taxe sur les salaires perçue par les autorités organisatrices de la mobilité.

Ce 1er janvier 2022, on note des évolutions du taux dans plusieurs agglomérations. Les augmentations sont de différentes natures.

Dans certaines agglomérations, il s'agit d'un rattrapage du taux pour quelques communes. Ainsi, sur le territoire de la CA Bourg-en-Bresse, les communes qui étaient au taux de 0,4 % passent à 0,6 %, se rapprochant du taux de 0,8 % actuellement en vigueur dans une partie des communes de l'agglomération. Même situation dans les agglomérations d'Aix-les-Bains, Angoulême, Évreux, Épernay, Fécamp, Vichy, Saint-Brieuc, Saint-Dié-des-Vosges, avec un rattrapage complet ou qui se poursuivra sur les années à venir.

Le taux augmente dans les agglomérations d'Argentan (+0,1 point), Bergerac (0,6 %), Haguenau (passage à 0,6 %), Poitiers (1,8 %), Saint-Étienne (2 %), Saint-Quentin (0,8 %), Saint-Nazaire (de 1,5 % à 1,75 %), Sète (1,65 %), mais aussi sur le territoire du Syndicat Intercommunal pour les Transports urbains du Calaisis (2 %).

Certaines agglomérations prélèvent le VM pour la première fois, comme à Saint-Claude (CC Haut-Jura Saint-Claude, taux de 0,03 %), ou bien encore la CA des Deux Baies en Montreuillois (Pas-de-Calais) avec un taux de 0,8 %.

Les prochaines augmentations du VM auront lieu le 1er juillet 2022, il s'agit de rattrapages de taux pour certaines communes ds agglomération du Havre, de Libourne, de Louviers et de Reims.

Restructurations et extensions de réseaux

Le réseau Tao d'Orléans Métropole, exploité par Keolis est restructuré le 3 janvier 2022. Pour accompagner ce changement, de nouveaux bus ont été mis en service, des Irizar ie-tram de 12 mètres (électriques) et Iveco Crealis de 18 mètres (hybrides, diesel-électrique).

À Bastia, le transport public est modifié à l'occasion du renouvellement de la concession de service public. Via Bastia est le nouveau nom du service de transport en commun qui reste exploité par la Société des Autobus Bastiais pour 3 ans.

Le réseau Lignes d'Azur s'étend aux communes de Drap et de Châteauneuf-Villevieille qui viennent d'intégrer la Métropole Nice Côte d'Azur.

Evolutions tarifaires et développement de l'intermodalité

Dans le Nord, le Syndicat Mixte des Transports du Douaisis rend l'accès gratuit pour tous au réseau Evéole.

À Lille, la gratuité d'accès au réseau Ilévia est accordée aux jeunes de moins de 18 ans de la Métropole Européenne de Lille (MEL).

Une nouvelle grille tarifaire s'applique sur le réseau Evolity de Montbéliard.

À Lamballe, le réseau Distribus adopte la carte régionale KorriGo. Sur un même support, les voyageurs pourront charger un abonnement Distribus + TER avec une réduction de 50 % sur le bus.

De même, dans les Landes, la SPL Trans-Landes et la RRTL débutent la délivrance de cartes Modalis, le système billettique intermodal des autorités organisatrices de la région Nouvelle-Aquitaine géré par le syndicat mixte Nouvelle-Aquitaine Mobilités. Ces cartes vont remplacer progressivement les cartes rechargeables Passerelle sur les réseaux Couralin, Yégo, BiscaBus et les lignes régionales d'autocars dans les Landes.

Par ailleurs, à compter de la fin janvier 2022, il sera possible de valider avec sa carte bancaire sans contact à bord des bus et tramways du réseau Ginko de Besançon.

Véhicules : nouvelle norme Euro VI Step E

Les normes européennes d'émission de polluants pour les véhicules thermiques se durcissent. La norme Euro VI Step E entre en vigueur à compter de ce 1er janvier 2022. Cette évolution réglementaire a fait l'objet de choix technologiques différents par les constructeurs, faisant évoluer les véhicules proposés.

Ainsi, Daimler Trucks n'a pas adapté son moteur M 936 G fonctionnant au gaz naturel vers cette nouvelle norme. Le groupe privilégie les développements dans l'électromobilité. La gamme d'autobus Mercedes-Benz Citaro NGT n'est donc plus commercialisée.

Iveco Group a décidé de spécialiser Heuliez Bus dans la production de bus électriques. Les modèles diesel et hybrides diesel-électrique sont retirés du catalogue. L'autobus au gaz naturel Iveco Urbanway est équipé d'une nouvelle motorisation, conforme à la nouvelle norme.

Mise en service de nouveaux véhicules

De nouveaux véhicules sont mis en service en ce début d'année. On observe l'effondrement des commandes d'autobus diesel.

Le réseau Kicéo de Vannes Agglo se tourne vers la mobilité électrique avec la mise en ligne d'une série d'autobus Volvo 7900 Electric à batteries.

À Brest, trois bus fonctionnant au gaz naturel seront mis en service courant janvier par des transporteurs affrétés sur le réseau Bibus. Il s'agit des premiers bus avec ce carburant à Brest. Une station publique poids-lourds, inaugurée fin 2021, sera utilisée pour leur remplissage en carburant gaz produit localement.

À Quimper, un autobus articulé Iveco Urbanway fonctionnant au gaz naturel est arrivé fin décembre 2021.

Au Mans (Setram) et à Toulouse (Tisséo) de nouveaux autobus alimentés au gaz naturel Mercedes-Benz Citaro NGT circulent depuis quelques jours.

Le réseau CTS de Strasbourg vient de mettre en service les premiers Iveco Urbanway Natural Power de nouvelle génération.

Enfin, Châteauroux Métropole prépare la transition énergétique avec une première étape, l'ouverture fin janvier d'un nouveau dépôt plus spacieux. Ce site va permettre de remiser et d'entretenir dans de bonnes conditions toute la flotte actuelle et les futurs bus à hydrogène.

2022, année électorale

En novembre dernier, l'Union des Transports Publics et ferroviaires (UTP) a publié un manifeste à l'attention des candidats à l'élection présidentielle. Ce document liste 20 mesures pour donner la priorité aux transports publics et ferroviaires afin d'offrir des services de mobilité durable pour tous les Français.

Suivez transbus.org sur les réseaux sociaux pour découvrir encore plus de nouveautés.

Bonne année !

Alstom Aptis - RATP - Paris
Alstom Aptis - RATP - Paris
Iveco Evadys - Keolis Autocars Planche
Iveco Evadys - Keolis Autocars Planche
Isuzu NovoCiti Life - Fontélys - Fontenay-le-Comte
Isuzu NovoCiti Life - Fontélys - Fontenay-le-Comte
Otokar Vectio C - Evalys - Marmande
Otokar Vectio C - Evalys - Marmande
Iveco Urbanway 12 - TM - Montauban
Iveco Urbanway 12 - TM - Montauban
Vehixel Cytios - Le Sulpicien - Saint-Sulpice-la-Pointe
Vehixel Cytios - Le Sulpicien - Saint-Sulpice-la-Pointe
Irisbus Citelis - TEC - Liège
Irisbus Citelis - TEC - Liège
Irisbus Agora Line - Tempo - Agen
Irisbus Agora Line - Tempo - Agen
Heuliez GX 337 E - Tisséo - Toulouse
Heuliez GX 337 E - Tisséo - Toulouse
Heuliez GX 337 - Cholet Bus - Cholet
Heuliez GX 337 - Cholet Bus - Cholet
EasyMile - Oncopole - Toulouse
EasyMile - Oncopole - Toulouse
Mercedes-Benz Citaro K - Tempo - Agen
Mercedes-Benz Citaro K - Tempo - Agen
S'abonner
Partager cet article :

À lire aussi dans l'actualité des transports en commun…

transbus.org sur Twitter